AFRIQUE/ETHIOPIE - L’Auditorium de l’hôpital de Wolisso, dédié au Père Luigi Mazzucato

vendredi, 28 avril 2017

CUAMM

Wolisso (Agence Fides) – La cérémonie de dédicace de l’auditorium de l’hôpital de Wolisso à la mémoire du Père Luigi Mazzucato, Directeur historique de Médecins avec l’Afrique CUAMM vient d’avoir lieu. « C’était l’hôpital qu’il aimait tant, l’un des rares construits entièrement par le CUAMM qui, généralement, s’appuie sur des structures déjà existantes, publiques ou diocésaines, afin de les remettre sur la bonne voie » peut-on lire dans la note envoyée à l’Agence Fides.
L’hôpital de Wolisso a constitué depuis le début un très important défi, relevé avec une détermination farouche par le Directeur du CUAMM de l’époque, le Père Luigi Mazzucato, dans le cadre d’un effort partagé avec l’Eglise en Ethiopie. C’est justement pour cela que l’auditorium de l’hôpital en question est dédié au Père Luigi Mazzucato, afin de faire revivre sa détermination sur les lieux mêmes où il s’est dépensé sans compter. L’hôpital Saint Luc de Wolisso, avec ses 192 lits, est le plus important hôpital non gouvernemental d’Ethiopie. Il constitue la structure de référence pour la région de l’Oromia. Les bénéficiaires des services fournis par l’hôpital sont les 1,175 millions habitants de la province en question. La structure fournit des services de médecine, de soins d’urgence, d’orthopédie, de visites et se trouve doté de services de pédiatrie, d’obstétrique, de soin de la malnutrition, d’un département de santé maternelle et infantile ainsi que d’une salle d’attente destinée aux femmes enceinte en attente d’un accouchement à haut risque. L’école de sages-femmes et d’infirmières qui lui est associée, elle aussi opérationnelle depuis 2000, forme des infirmières généralistes, des sages-femmes et des assistants sanitaires. Au sein de la zone, sont présents 20 centres de santé et 53 postes de santé communautaires intéressés par le projet de santé publique concernant le territoire. Au cours de la seule année 2016, la structure a assuré 11.337 visites, 5.552 vaccinations, 4.557 visites prénatales, 9.389 accouchements assistés et 10.826 dépistages de la malnutrition chez des enfants de moins de 5 ans. Elle constitue en outre l’une des dix stations du nouveau projet du CUAMM intitulé « Les mères et les enfants d’abord : mille de ces jours », qui vise à garantir des interventions de soutien à la mère et à l’enfant au cours des 1.000 premiers jours de vie de ce dernier, c’est-à-dire pendant la période allant du début de la grossesse au deuxième anniversaire de l’enfant, y compris la gratuité de l’accouchement sûr et le traitement de la malnutrition aigue et chronique. (AP) (Agence Fides 28/04/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network