AMERIQUE/VENEZUELA - Déclarations de l’Evêque de Maturin sur la nécessité de pressions pour parvenir à une solution démocratique dans son pays

jeudi, 27 avril 2017 politique   evêques   faim   violence  
Pour S.Exc. Mgr Perez Lavado, "il doit exister une

Pour S.Exc. Mgr Perez Lavado, "il doit exister une pression permettant de parvenir à une solution démocratique"

Madrid (Agence Fides) – « Il doit exister une solution pacifique, les élections, mais pour parvenir à cet objectif, il doit y avoir une pression et qu’elle atteigne des niveaux très élevés, peut-être extrêmes, pour parvenir à une solution démocratique qui est celle que nous voulons tous… Nous, Evêques vénézuéliens, en tant que Pasteurs, nous défendons le droit constitutionnel de manifester pacifiquement ». C’est ce qu’a souligné S.Exc. Mgr Pérez Lavado, Evêque de Maturin, au Venezuela, de passage à Madrid où il a accordé un entretien à Radio Cope.
Dans le cadre de cet entretien, envoyé à l’Agence Fides, Mgr Pérez Lavado souligne que, à la différence d’autres occasions, les manifestations se déroulent dans l’ensemble du pays, faisant monter la tension générale, « pas seulement à Caracas mais aussi à Maracaibo, Valencia, Barquisimeto, Mérida, San Cristobal et dans d’autres villes. A Mérida, ville universitaire, la situation est très grave et les jeunes sont dans la rue ». L’Evêque ajoute : « Il est clair que, malgré cette explosion de la part de la population, nous vivons encore dans la peur ».
L’Eglise catholique, en cette occasion également, est proche de la population qui descend dans les rues. S.Exc. Mgr Diego Padrón, Président de la Conférence épiscopale du Venezuela, intervenant voici quelques jours seulement devant le VII° Congrès national des laïcs, a mis en évidence le rôle particulier des laïcs dans ces circonstances, les exhortant à toujours agir selon l’Evangile, soulignant que « sans résistance, il n’est pas d’espérance ».
Aux dernières nouvelles, le Ministre des Affaires étrangères du Venezuela, Delcy Rodriguez, a annoncé le retrait de son pays de l’Organisation des Etats américains, après que cette dernière ait convoqué, avec le soutien de 17 Etats membres, une réunion extraordinaire des Ministres des Affaires étrangères dédiée à la crise afin de discuter de « leur profonde préoccupation » concernant le Venezuela. Entre temps, 32 personnes ont trouvé la mort dans le cadre des manifestations de protestation de ces dernières semaines. (CE) (Agence Fides 27/04/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network