AMERIQUE/PORTO RICO - Appel des responsables religieux en faveur de l’activation de la procédure de faillite pour sauver le pays

mercredi, 26 avril 2017 economie   politique   enfants des rues  
S.Exc. Mgr Roberto González

S.Exc. Mgr Roberto González

San Juan (Agence Fides) – « Nous confirmons notre encouragement et notre soutien au gouverneur de Porto Rico et au Comité de supervision visant à autoriser la procédure de faillie du Titre 3 d’ici le 28 avril, avant que n’arrivent à échéance les protections légales de la dette ». Telle est la teneur d’une déclaration envoyée à Fides et faite hier, 25 avril, par l’Archevêque de San Juan de Puerto Rico, S.Exc. Mgr Roberto González, laquelle porte également la signature du pasteur Heriberto Martínez, Président de la Société biblique de Porto Rico. « Si le conseil de surveillance et le gouverneur n’agissent pas avant le 28 avril, nous craignons que Porto Rico ne finisse otage des prédateurs et des fonds vautours » poursuit le texte.
Voici quelques mois seulement, la loi sur la crise de la dette de Porto Rico a été approuvée par le Congrès américain, en ce que le pays est associé aux Etats-Unis d’Amérique. Les normes législatives en question comprenaient des protections temporaires contre les causes légales et une procédure de faillite destinée à permettre la restructuration de l’ensemble de la dette de l’île (voir Fides 23/03/2017).
« La procédure de faillite conçue par le Congrès constitue un instrument particulièrement puissant. Il s’agit d’une procédure véritablement unique qui a la capacité de restructurer chaque dollar de dette » a expliqué Eric LeCompte, Directeur exécutif du Jubilee USA Network. Eric LeCompte a travaillé à la norme et se trouve être le conseiller des responsables religieux de Porto Rico. « Le temps de Porto Rico est presque arrivé et il est de la responsabilité du conseil de surveillance d’autoriser maintenant la procédure de faillite » a-t-il conclu. (CE) (Agence Fides 26/04/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network