AFRIQUE/TANZANIE - Déclaration de l’Evêque de Moshi contre « la perte des valeurs morales menaçant notre existence commune »

samedi, 22 avril 2017 violence  

Dar es Salaam (Agence Fides) – « La population vit dans la peur constante d’être enlevée ou harcelée sexuellement, en particulier les femmes qui craignent d’être violées. Huit agents de police ont été tués récemment alors qu’ils rentraient de leur travail et il est triste de remarquer que quelqu’un s’est réjoui de ces morts » a dénoncé S.Exc. Mgr Isaac Amani Massawe, Evêque de Moshi (Tanzanie) dans l’homélie qu’il a donné au cours de la Messe de Pâques.
« Il s’agit de signes de manque d’amour au sein de la population du pays. Dans nos pensées, il existe des choses qui menacent la paix et l’unité – a indiqué l’Evêque. Les crimes naissent dans notre esprit et à la fin sont mis en pratique ».
Mgr Amani Massaie a souligné la perte des valeurs morales au sein de la société comme cause de cette situation, rappelant en particulier l’existence de superstitions, l’abus d’alcool, l’usage de drogues et la perte du sens de la vie, qui pousse les personnes à s’intéresser à des activités futiles. Les actes les plus dangereux consistent dans le trafic d’êtres humains et les violences sexuelles « qui poussent actuellement la nation dans l’obscurité. Il s’agit d’actes honteux qui sont associés à la mondialisation, à l’alcoolisme et à la superstition » » a-t-il conclu. (L.M.) (Agence Fides 22/04/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network