AFRIQUE/EGYPTE - Commentaires du Patriarche copte orthodoxe après les attentats du Dimanche des Rameaux

lundi, 10 avril 2017 eglises orientales   martyrs   djihadistes  

CoptsUnited

Tanta (Agence Fides) – Les obsèques des 29 victimes du massacre perpétré le Dimanche des Rameaux par un kamikaze à Tanta, au nord du Caire, dans l’église copte (orthodoxe) Saint Georges, ont été célébrées hier en fin de soirée. En quelques heures, les fidèles ont construit les tombes où ont été enterrés les corps des victimes dans l’église même où s’est déroulé le massage. Le rite funèbre a été célébré le jour même de la tragédie, la tradition liturgique copte ne prévoyant pas de cérémonie funéraire durant la Semaine Sainte, par l’Evêque copte orthodoxe de Tanta, Paula, en présence d’autres Evêques du Synode copte. Dans le message envoyé par le Patriarche copte orthodoxe à l’Evêque et aux fidèles du Diocèse de Tanta, lu au cours du rite, est exprimé le regard de foi avec lequel de nombreux chrétiens égyptiens vivent actuellement les faits tragiques qui les ont touchés en ce début de Semaine Sainte. « Avec la fête de l’entrée de Jésus à Jérusalem – indique le Message du Patriarche, parvenu à l’Agence Fides – nous avons pris congé de nos chers martyrs de l’église Saint Georges de Tanta. Ils ont été appelés au ciel en ce jour de fête pour porter les rameaux de palmier et d’olivier devant le Christ Lui-même (…) Il s’étaient préparés par le jeûne à célébrer les mystères sacrés et en priant et en louant de tout leur cœur, au moment du martyrs, ils sont passés, au travers de la douleur, à la joie glorieuse de la Résurrection ». Dans son message, le Patriarche ne demande pas de cacher la douleur due à la séparation des frères massacrés par les terroristes « parce que nous les aimons » mais invite tout un chacun à trouver la consolation dans l’espérance confiante du fait que les martyrs du Dimanche des Rameaux ont été accueilli « dans les bras du Christ » et qu’ils vivent maintenant avec Lui.
Le bilan provisoire des deux attaques terroristes qui ont pris pour cible les coptes égyptiens en ce Dimanche des Rameaux est pour l’heure de 47 morts dont 29 dans le cadre de l’attentat contre l’église Saint Georges de Tanta, le nombre des blessés étant là supérieur à 70, et 18 s’agissant de l’attentat perpétré contre l’église Saint Marc d’Alexandrie dans laquelle était notamment présent pour la Messe le Patriarche Tawadros II, les agents de police ayant bloqué l’auteur de l’attentat, qui s’est fait exploser en dehors du lieu de culte.
Selon des nouvelles reprises par la presse égyptienne, les deux auteurs des attentats suicides auraient transité en Syrie au cours de ces dernières années. Abu Ishaq al Masri, présenté par les moyens de communication égyptiens comme le responsable de l’attentat d’Alexandrie, serait entré en Syrie en décembre 2013 en passant par la Turquie. Une fois revenu en Egypte, il se serait établi dans la péninsule du Sinaï. S’agissant de l’auteur de l’attentat de Tanta, identifié comme étant Abu al Baraa al Masri, il aurait été présent en Syrie à compter d’août 2013. (GV) (Agence Fides 10/04/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network