http://www.fides.org

Asia

2003-09-15

ASIE / INDE - LES LAICS CATHOLIQUES SE REORGANISENT POUR REPONDRE AUX PROBLEMES DE L’EVANGELISATION ET DE LA LIBERTE RELIGIEUSE DANS LA SOCIETE INDIENNE

Chennai (Agence Fides) – Les laïcs sont appelés à être des protagonistes dans l’Eglise, pour défendre l’identité chrétienne dans la société, et pour réaliser un travail important de sensibilisation et d’évangélisation, en accord avec la doctrine sociale de l’Eglise : dans cet esprit, la « All India Catholic Union » (AICU), association de laïcs parmi les plus importantes de l’Inde, a tenu un Congrès pour réorganiser ses propres stratégies et pour redéfinir l’identité, les tâches, et les fonctions de ses membres.
Pendant la 49° Assemblée annuelle qui s’est tenue dernièrement à Chennai, dans l’Etat de Tamil Nadu, la présidente de l’AICU, Mme Maria Emilia Menenez a relancé l’avenir de l’organisation : « Il n’est plus temps aujourd’hui d’attendre de manière passive l’avenir : l’AICU doit préparer son propre avenir avec force et avec conscience, à partir des questions épineuses et des défis qui nous attendent dans le présent et qui touchent l’avenir des citoyens catholiques dans la société indienne. Nous devons et nous voulons contribuer au renouveau de l’Eglise et du Pays ».
Pour parvenir à ce but, a déclaré la présidente, « il est nécessaire de redessiner l’image et le programme de notre association : nos membres ont besoin de formation, pour acquérir une plus grande conscience du rôle des laïcs dans la vie et dans le service de l’Eglise ».
Traçant un bilan de l’acticité de l’AICU pour l’année écoulée, la présidente a rappelé le travail en faveur de la paix et de la réconciliation : l’AICU a été en effet un instrument d’union et un pont entre musulmans au Gujarat, Etat de l’Inde secoué par des conflits inter-religieux.
Dans son discours à l’assemblée, Mgr Arul Das James, Archevêque de Madras-Mylapore, a souligné le rôle des laïcs dans l’Eglise, rôle déjà indiqué par le Concile Vatican II, et a demandé aux membres de l’AICU d’être présents pour apporter une contribution dans la campagne que l’Eglise de l’Inde a lancée contre les lois « anti-conversion », approuvées dans plusieurs Etats de l’Union et aussi au Tamil Nadu, avec le document qui a été étudié par le Parlement au mois d’octobre de l’an passé. « Jusqu’alors, l’Etat était entièrement pacifique. Cette loi a détruit la liberté, la paix et la confiance dans le gouvernement. Le Seigneur nous demande d’apporter l’Evangile à toutes les créatures. Or, ce document nous présente de nouveaux problèmes. La persécution que nous subissons n’est pas nouvelle dans l’histoire du christianisme : l’Eglise de l’Inde n’a pas peur, a ajouté l’Archevêque. (P.A.)
(Agence Fides, 15 septembre 2003, 34 lignes, 436 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network