AMERIQUE/HAITI - Poursuite des actions en faveur des handicapés six mois après le passage de l’ouragan

mardi, 4 avril 2017

CBM

Milan (Agence Fides) – Six mois ont passé depuis que l’ouragan Matthew s’est abattu sur Haïti causant la plus grave situation d’urgence humanitaire du pays depuis le séisme de 2010. La situation demeure difficile aujourd’hui encore. Dans une note envoyée à Fides, CBM, organisation humanitaire internationale engagée dans la prévention et le soin de la cécité et des handicaps dans les pays du sud du monde, indique que 1,5 millions de personnes risquent l’insécurité alimentaire, de nombreuses zones rurales étant inaccessibles à cause des dommages provoqués au réseau routier. Immédiatement après le passage de l’ouragan, l’Unité de réponse aux urgences de CBM s’est activée au travers d’un programme apte à assurer aux victimes, en particulier aux handicapés et à leurs familles, l’accès aux aides, un soutien psychologique et la reprise des activités de subsistance. Le plan d’aide a prévu une première phase d’identification des handicapés, la reconstruction des édifices détruits et la distribution de kits agricoles faits de semences et de petits animaux, ainsi que la mise en place d’activités visant à prévenir le danger.
Jusqu’ici, CBM, en compagnie de ses partenaires locaux, a atteint et est venu en aide à 11.615 personnes dans les régions haïtiennes de Jérémie et de Les Cayes, deux des zones les plus touchées par l’ouragan, au travers de la mise en place de camps de secours temporaires, d’un programme de protection et de soutien psychosocial. CBM a identifié 3.370 handicapés – dont 50% de femmes et 9% d’enfants – nécessitant d’un soutien psychosocial pour les diriger vers les services d’aide. A Les Cayes, cinq groupes de soutien sont actifs et ont déjà identifié plus de 70 cas à risque alors que 44 personnes ont déjà reçu une aide psychologique. (AP) (Agence Fides 04/04/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network