ASIE/PHILIPPINES - Engagement des catholiques à former les consciences des agents de police dans le cadre de la lutte contre la drogue

mardi, 28 mars 2017 drogue   politique   forces armées   formation   evangélisation   droits fondamentaux  

Quezon City (Agence Fides) – Agir en amont et sensibiliser les consciences des agents de police et des militaires engagés au quotidien dans la lutte contre les trafiquants et les distributeurs de drogue afin que, dans leur service, ils respectent toujours les principes de justice, de légalité et de dignité humaine : tel est, à ce qu’en a appris Fides, l’objectif de groupes catholiques s’engageant dans le cadre de séminaires de formation destinés aux membres des forces de l’ordre.
La campagne nationale de lutte contre la drogue, lancée par le Président Rodrigo Duterte, suscite actuellement des critiques suite au grand nombre de victimes – plus de 8.000 – et à l’attitude des agents de police, accusés d’avoir « la gâchette facile ». L’Ordre de Saint Michel, association ecclésiale, a lancé des programmes spécifiques de formation humaine et spirituelle pour les membres de la police et des forces armées. « Si les agents renforcent leur rapport avec Dieu, s’ils prennent soin du rapport avec la famille, s’ils s’enracinent dans des principes éthiques fondamentaux, nous croyons qu’ils auront également un bon rapport avec leur prochain et avec la société et qu’ils voudront s’activer réellement pour le bien du pays » explique à Fides le Col (e.r.) Arturo Alabanza, laïc catholique qui dirige le ministère de l’Ordre de Saint Michel.
« Au sein du parcours de formation suivi par le passé, les agents ont assimilé des valeurs comme celles de justice, de discipline, d’honnêteté, de solidarité mais la plus importante, qui embrasse tous les autres, est la foi. Dans le cadre de ce parcours, nous les accompagnons à redécouvrir un fort rapport avec Dieu. En l’absence d’un rapport fort avec Dieu, leur caractère pourrait vaciller », explique le Col. (e.r.) Alabanza qui, après une longue carrière dans l’armée de terre philippine, a suivi un chemin de renouvellement spirituel au sein de l’Association catholique pour familles « Couples pour le Christ ».
Les hommes en uniforme doivent affronter des situations difficiles et diversifiées « qui testent le caractère, la personnalité, le courage : s’ils ne disposent pas d’un profond rapport avec Dieu et donc de solides ancrages moraux, ils pourront sûrement faire des erreurs ou commettre des injustices » remarque le Colonel.
« La formation humaine et spirituelle pour les militaires et les agents de police est plus que jamais nécessaire aujourd’hui, à un moment où les exécutions sommaires se multiplient dans le pays » observe-t-il.
Lors d’un récent séminaire, tenu à Quezon city et intitulé « Le pardon, la clef du succès », 35 agents de police ont suivi cinq conférences sur différents arguments tels que la famille, le pardon et le respect de la dignité humaine. Le programme s’est révélé précieux, selon les participants, et sera proposé à nouveau au profit d’autres agents.
L’Ordre de Saint Michel agit en partenariat avec le mouvement Couples pour le Christ et avec les différentes Aumôneries des services des forces armées, de la police et des autres corps en uniforme, en proposant des cours auprès de l’Académie militaire de Baguio, de l’Académie maritime d’Asie et du Pacifique à Mariveles et dans d’autres lieux de formation militaire. L’objectif spécifique de l’Ordre est de promouvoir une formation de long terme des consciences, afin d’enrichir le parcours de formation des agents au travers de valeurs et de principes utiles à la construction du bien commun de la nation. (NDL-PA) (Agence Fides 28/03/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
drogue


politique


forces armées


formation


evangélisation


droits fondamentaux