AFRIQUE/RD CONGO - Déclarations de l’Archevêque de Mbandaka-Bikoro concernant la signature de l’accord devant marquer la constitution du nouveau gouvernement

mardi, 21 mars 2017 evêques   elections  

Kinshasa (Agence Fides) – Le 27 mars aura lieu la signature de l’accord d’application des ententes de la Saint Sylvestre visant à donner à la République démocratique du Congo un gouvernement d’unité nationale devant préparer les élections législatives et présidentielles d’ici la fin de cette année.
C’est ce qu’a annoncé S.Exc. Mgr Fridolin Ambongo, Archevêque de Mbandaka-Bikoro et Vice-président de la CENCO, Conférence épiscopale congolaise assurant la médiation entre majorité et opposition.
« Nous avons fait un bon travail » a déclaré Mgr Ambongo au terme de la réunion d’hier, 20 mars, effectuée au centre interdiocésain de Kinshasa. « Nous avons affronté la majeure partie des points à l’ordre du jour. Nous avons fait des propositions sur la question de la Présidence et nous avons invité les parties à y réfléchir ».
Les points en discussion concernent la Présidence du Conseil national de surveillance de l’accord, qui, sur la base des ententes du 31 décembre dernier, aurait dû échoir au défunt Etienne Tshisekedi, responsable de l’Union de l’opposition. Après la mort de ce dernier, certains partis de l’opposition ne faisant pas partie de l’Union, demandent à renégocier l’assignation de ce poste. Afin de résoudre la question, Mgr Ambongo a annoncé pour demain une nouvelle réunion.
L’autre point demeurant à discuter concerne les modalités de désignation du Premier Ministre, qui doit provenir de l’Union de l’opposition. La majorité présidentielle désire que le Premier Ministre soit choisi dans une liste de trois noms présentée par l’Union, cette dernière ne désirant en revanche présenter qu’un seul nom. (L.M.) (Agence Fides 21/03/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network