AFRIQUE/KENYA - Gardien de la Paroisse de Nyalenda, à Kisumu, tué dans le cadre d’un vol à main armée

lundi, 20 mars 2017 famine   violence  

Nairobi (Agence Fides) – Le gardien de la Paroisse de Nyalenda, un bidonville de la ville de Kisumu, dans le centre ouest du Kenya, sur le lac Vittoria, a été tué dans le cadre d’un vol à main armée au cours de la nuit du 18 au 19 mars.
George Omondi, 47 ans et père de cinq enfants, a été frappé plusieurs fois à la tête et au cou par différents bandits qui cherchaient à pénétrer dans l’habitation du Curé, le Père George Kraakman, missionnaire néerlandais de Mill Hill, interdisant aux malfaiteurs de parvenir à leurs fins.
Le Père Kraakman, réveillé par le bruit, a trouvé le gardien au sol dans une marre de sang. Immédiatement transporté à l’hôpital, les médecins n’ont cependant pu que constater son décès.
Les bandits ont volé de la dispense le frigo rempli de nourriture mais il ne semble pas qu’ils aient commis d’actes sacrilèges dans l’église. La police a récemment intensifié les contrôles dans la zone où a été enregistrée une augmentation du nombre de crimes, y compris violents.
La famine qui frappe actuellement l’Afrique de l’est a un fort impact, y compris au Kenya, qui voit la moitié de son territoire être intéressé par la sécheresse. Le Président, Uhuru Kenyatta, a décidé de déployer l’armée dans les comtés de Baringo et Laikipia, dans la vallée du Rift, en appui à la police pour tenter de bloquer les violences entre les agriculteurs et les bergers qui ont fait au moins 21 morts depuis le mois de février. (L.M.) (Agence Fides 20/03/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network