AFRIQUE/RD CONGO - Enlèvement de deux experts de l’ONU au Kasaï central

mercredi, 15 mars 2017 enlèvements  

Courtesy John Sharp

Michael Sharp

Kinshasa (Agence Fides) – « Le CEPADHO a appris avec un grand désarroi l’enlèvement, en date du 13 mars, de Michael Sharp et Zahida Katala, membres du groupe d’experts de l’ONU pour la République démocratique du Congo » affirme un communiqué envoyé à l’Agence Fides par l’organisation de défense des droits fondamentaux en RDC.
Les deux experts de l’ONU, Michael Sharp, de nationalité américaine, et Zahida Katalan, de nationalité suédoise, ont été enlevés sur le pont Moyo sis dans les environs du village de Ngombe et faisant partie de l’axe routier reliant Bukonde à Tshimbulu en province du Kasaï central, où, depuis des mois, se vérifient des affrontements entre l’armée et les miliciens du défunt chef traditionnel Kamuina Nsapu (voir Fides 20/02/2017). Pour l’heure, le groupe qui a enlevé les deux experts de l’ONU, ainsi que quatre ressortissants congolais qui les accompagnaient, n’est pas connu.
« Notre organisation estime que cet acte criminel vise à miner les relations entre la RDC et les Etats d’origine des deux experts de l’ONU » affirme le CEPADHO, qui invite les forces de police et l’armée à démasquer au plus vite les ravisseurs et à libérer les otages. (L.M.) (Agence Fides 15/03/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network