AMERIQUE/ARGENTINE - Transfert d’un prêtre suite aux menaces proférées par des trafiquants de drogue

mercredi, 15 mars 2017
Obligation de transfert d'un prêtre suite à des me

Obligation de transfert d'un prêtre suite à des menaces de trafiquants de drogue

Moreno (Agence Fides) – Au travers d’une lettre signée par l’Evêque de Merlo-Moreno, S.Exc. Mgr Fernando Carlos Maletti, il a été communiqué que le Père Eduardo Farrell sera transféré de la Paroisse du Sacré-Cœur du quartier Cuartel V, suite aux menaces répétées qu’il a reçu. Il s’agit d’une décision obligée se basant sur la forte préoccupation des communautés qui subissent des actes de violence, y compris extrêmement graves, comprenant des pertes en vies humaines.
L’Evêque a également souligné que le commerce illicite de la drogue connaît une augmentation croissante dans les quartiers et provoque une détérioration de la santé des jeunes ainsi que des affrontements souvent brutaux. L’Eglise, en compagnie d’autres institutions, est engagée depuis longtemps en ce qui concerne la prévention de la toxicomanie. Mgr Maletti a ainsi affirmé que « ces devoirs pastoraux tendent à se heurter aux intérêts mesquins et obscurs de ceux qui cherchent seulement le pouvoir territorial et le profit à tout prix au travers d’activités illégales et de complicités suspectes ».
« Au cours de ces derniers temps, de nombreuses personnes, croyantes ou non, membres de l’Eglise ou non, ont reçu de claires indications que leurs actions et leur prédication gênaient les secteurs opérant en dehors de la légalité. Au cours de ces derniers mois, et surtout de ces derniers jours, des avertissements et des menaces ont été répétés dans la zone de Cuartel V et adressés à la personne du Père Eduardo Farrell » peut-on lire dans le communiqué parvenu à Fides. « Alors que nous dénonçons publiquement cette situation préoccupante, nous réaffirmons notre engagement à continuer, en tant qu’Eglise, à œuvrer avec nos frères et sœurs qui demandent, de manière totalement raisonnable et juste, leur droit à une vie digne » conclut le texte signé également par l’Evêque auxiliaire et par le Vicaire général du Diocèse. (CE) (Agence Fides 15/03/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network