AFRIQUE/NIGERIA - Déclaration de l’Episcopat sur la difficile situation actuelle

mardi, 14 mars 2017 evêques   violence  

http://www.canaafrica.org/index.php?option=com_content&view=article&id=880:bishops-in-nigeria-voice-challenges-facing-their-country&catid=16:latestnew

Abuja (Agence Fides) – « Depuis la fin de la tragique guerre civile (1967-1970), à aucun moment de l’histoire de notre bien-aimé pays, la question de la citoyenneté n’a fait l’objet d’une épreuve aussi dure » affirment les Evêques du Nigeria dans une déclaration intitulée « Notre dignité, notre nation et notre citoyenneté » dans laquelle ils expriment leur forte préoccupation concernant la tenue du tissus social de la Fédération.
« Nous assistons actuellement à la prolifération et à la diffusion dans différentes zones de milices ethniques et de leur violence destructrice croissante à l’égard de la communauté. Nous assistons également à la croissance de politiques identitaires, notre peuple se réfugiant au sein de l’ethnicité » affirme le document, parvenu à l’Agence Fides.
« Le sens de la sacralité de la vie humaine se perd » indiquent les Evêques, citant comme exemple les violences de Boko Haram, le massacre de centaines de chiites à Zaria en décembre 2015, les homicides intervenus dans l’Etat de Kaduna méridional et les affrontements entre bergers et agriculteurs, qui ont provoqué des milliers de morts.
Tout en faisant l’éloge du gouvernement pour son engagement dans la lutte contre les hommes de Boko Haram, les Evêques estiment que « n’existent pas de raisons pour croire qu’ils ne se regroupent pas actuellement ni pour exclure leur évolution en quelque chose de peut-être plus létal encore, vu que nous continuons à voir leurs massacres de citoyens innocents ».
Les Evêques recommandent de renforcer la crédibilité des institutions, de développer le système éducatif, d’adopter des politiques visant à réduire les injustices sociales et économiques et de respecter les droits fondamentaux garantis par la Constitution, à commencer par la liberté religieuse. (L.M.) (Agence Fides 14/03/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network