ASIE/INDE - Don de foi en provenance des Philippines pour les époux catholiques d’Orissa

mardi, 7 mars 2017 famille   eglises locales   enfance   evangélisation   mouvements catholiques   prière  

Bhubaneswar (Agence Fides) – Raman et Teresita Santiago, un couple d’époux chrétiens provenant des Philippines, membres du mouvement catholique Couples For Christ, sont arrivés à Balliguda, dans le district de Kandhamal en Orissa ces jours derniers dans le cadre d’une rencontre avec quelques 100 couples chrétiens locaux, sachant que la zone en question est celle qui a vu la communauté être frappée par les massacres antichrétiens de 2008.
Ainsi que l’a appris Fides, le thème de la rencontre était tiré de la I° Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens (16, 13-14 : « Veillez, demeurez fermes dans la foi, soyez des hommes, soyez forts. Que tout se passe chez vous dans la charité ») et d’autre part d’une référence à l’élan missionnaire mentionné par le Pape dans l’Exhortation apostolique Evangelii gaudium en tant qu’en mesure de transformer toute chose (cf. EG 27).
Les deux époux philippins ont invité les participants à prendre conscience du fait que « nous sommes tous appelés à mûrir dans notre travail d’évangélisateurs, à rendre témoignage à l’Evangile » et ont porté leur expérience au sein du mouvement Couples For Christ, en affirmant que « la famille qui prie ensemble demeure unie ». « Nous sommes impressionnés de voir les personnes qui ont quitté leur travail quotidien pour être ici, démontrant d’avoir soif de Dieu » a déclaré Raman Santiago, Coordinateur pour l’Asie du mouvement Couples For Christ.
« Nous sommes reconnaissants à nos hôtes parce qu’ils aident à renforcer la foi du peuple de Kandhamal et contribuent à pourvoir à l’instruction d’enfants pauvres » a déclaré S.Exc. Mgr John Barva, Evêque de Cuttack-Bhubaneswar.
Couples For Christ (CFC) est un mouvement catholique né en 1981 à Manille au sein d’une communauté de type charismatique. Au cours des ans, CFC a grandi et se trouve maintenant présent dans 110 pays. En 1995, CFC a été approuvé par la Conférence épiscopale des Philippines en tant qu’organisation nationale privée de fidèles laïcs et, depuis 2000, le mouvement est reconnu par le Saint-Siège en tant qu’Association internationale de fidèles laïcs de droit pontifical. L’organisation partenaire de CFC, appelée Answering the Cry of the Poor (ANCOP), aide les pauvres et les nécessiteux au travers de programmes concernant l’instruction, la santé et la nutrition. Actuellement, ce sont 267 enfants pauvres de Kandhamal qui reçoivent de l’aide grâce à ANCOP. (NP-PA) (Agence Fides 07/03/2017)


Partager: