AFRIQUE/KENYA - Lancement de la Campagne de Carême de la part de l’Evêque d’Eldoret

vendredi, 3 mars 2017

*Waumini Communications Ltd

Nairobi (Agence Fides) – « Le tribalisme et la corruption minent la paix et la stabilité de la nation kenyane » a averti S.Exc. Mgr Cornelius Korir, Evêque d’Eldoret et Président de la Commission épiscopale Justice et Paix, au cours du lancement de la Campagne de Carême, qui sera centrée sur la préparation des élections générales d’août prochain (voir Fides 25/02/2017).
En parlant aux fidèles réunis sur l’esplanade de l’Université de Nairobi, Mgr Korir a rappelé l’exhortation que le Pape François avait adressé au cours de sa visite apostolique au Kenya de novembre 2015 (voir Fides 24/11/2015) concernant la nécessité d’éviter le tribalisme en ce qu’il peut détruire le pays si sa population ne parvient pas à le surmonter pour construire une nation intégrée et compacte.
« De même, nous devons nous souvenir des fortes paroles du Pape François en ce qui concerne la corruption et du fait que, si nous ne faisons rien pour la bloquer, ce cancer détruira la fibre morale de notre nation » a ajouté l’Evêque d’Eldoret.
« La corruption – a souligné Mgr Korir – vole les ressources publiques nécessaires à soulever de l’indigence des millions de kenyans qui languissent dans une pauvreté absolue alors que très peu de personnes ont accumulé des richesses immenses et jouissent de leur vie comme si les pauvres n’existaient pas ». Parmi ceux-ci se trouvent de nombreux jeunes chômeurs qui risquent d’être séduits par les sirènes de la radicalisation et de la violence ».
Le Président de la Commission épiscopale Justice et Paix a indiqué dans le Message évangélique des Béatitudes la porte de sortie de l’égoïsme, individuel et collectif, permettant de construire un pays plus équitable et pacifique. (L.M.) (Agence Fides 03/03/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network