AMERIQUE/PARAGUAY - Appel de la Conférence épiscopale au calme, à la prudence et au dialogue en ce qui concerne la Constitution

vendredi, 3 mars 2017 conférences épiscopales   politique  
Conférence épiscopale du Paraguay (CEP)

Conférence épiscopale du Paraguay (CEP)

Asunción (Agence Fides) – « Notre pays traverse actuellement une situation politique et sociale de conflit préoccupante. Le conflit est aggravé par le risque d’un affrontement et d’une fragmentation de la société, provoqué par le débat juridique et politique relatif à des interprétations divergentes de la Constitution et des prochaines élections présidentielles de 2018. Nous exhortons à ce propos au calme, à la prudence et au dialogue respectueux, même lorsque existent des divergences et des différences ». C’est ainsi que débute la Déclaration conclusive de la Conférence épiscopale du Paraguay (CEP) publiée au terme de sa 214ème Assemblée ordinaire plénière ayant eu lieu cette semaine, déclaration qui est parvenue à Fides.
« Nous avons besoin d’un accord national pour préparer un agenda pour le pays qui indique le parcours, les objectifs et les instruments de développement que nous désirons pour notre peuple et qu’ensemble nous sommes en mesure de réaliser de manière solidaire. Ce consensus nous impose d’écouter le cri des pauvres, de définir les urgences et les priorités pour garantir le progrès et le bien-être de tous, pour éradiquer l’inégalité scandaleuse, qui porte atteinte à la dignité et à la justice sociale » écrivent les Evêques.
Après avoir fait la liste des groupes les plus nécessiteux de la société paraguayenne – enfants, familles, paysans – le texte demande la sécurité sociale et dénonce la violence des groupes armés et des trafiquants de drogue.
Bien que la CEP ne se prononce pas sur le changement de la Constitution, actuellement au centre de vives discussions entre hommes politiques et gouvernement, les Evêques demandent le respect de la Charte constitutionnelle du pays, afin de garantir la liberté, l’égalité et la justice. (CE) (Agence Fides 03/03/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network