AFRIQUE/NIGERIA - Appel des Evêques de la Province ecclésiastique d’Ibadan en faveur du respect des promesses faites par le gouvernement

mercredi, 22 février 2017

Abuja (Agence Fides) – « Après deux ans de gouvernement de cette administration, les nigérians ne doivent plus s’entendre dire que les maux présents dérivent des choix des gouvernements précédents. Nos exécutifs, au niveau fédéral et de chacun des Etats, ont eu assez de temps pour démontrer leur capacité à porter à terme les changements promis aux nigérians » affirme les Evêques de la Province ecclésiastique d’Ibadan dans un communiqué publié au terme de leur Assemblée et parvenu à Fides.
Les consultations de 2015 ont vu l’élection au poste de Président de la Fédération de Muhammadu Buhari, qui a suscité des espoirs au travers de sa campagne contre la corruption et de ses annonces de réformes économiques. Les conditions économiques du Nigeria ont cependant empiré suite à l’effondrement des prix du pétrole au cours de ces dernières années et, ainsi que le notent les Evêques, il existe des nigérians qui souffrent de la récession de leurs ressources économiques.
« Il existe un sens de désespoir – affirment les Evêques. Cette situation provoque un sentiment général pervers qui se manifeste au travers de la prolifération de fausses nouvelles, d’affrontements violents, d’appel à la division du Nigeria et à une criminalité envahissante. Il est donc urgent et nécessaire de restaurer la confiance des nigérians en leur nation ».
Après avoir noté que la campagne anticorruption du Président Muhammadu Buhari « perd actuellement de sa vigueur », les Evêques demandent au gouvernement de défendre ses ressortissants face aux tensions, en particulier celles provoquées par les bergers Fulanis, et de chercher à améliorer les conditions économiques, en premier lieu en créant de nouveaux emplois. (L.M.) (Agence Fides 22/02/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network