AMERIQUE/NICARAGUA - Rencontre des Evêques sur la situation du pays et le non respect des droits des paysans

vendredi, 17 février 2017 droits fondamentaux   conférences épiscopales   politique  
Manifestation de paysans

Manifestation de paysans

Managua (Agence Fides) – La Conférence épiscopale du Nicaragua (CEN) se réunira en Assemblée le 20 février pour évaluer et réfléchir à son programme 2017. Voici près d’un an (voir Fides 14/03/2017), les Evêques de la CEN avaient préparé une Lettre pastorale sur la situation institutionnelle du pays et le processus électoral, reprenant les thèmes principaux soulevés dans la lettre intitulée « A la recherche de nouveaux horizons pour un Nicaragua meilleur » (voir Fides 20/05, 22/05 et 04/06/2014) rédigée en 2014 et remise au Président Ortega.
Les thèmes du document étaient : la situation de la famille, les questions sociales, la situation des droits fondamentaux, les problèmes de la côte caribéenne, l’Evangélisation, certaines politiques du gouvernement et la crise des institutions nationales.
Selon des informations parvenues à Fides en provenance d’une source locale, après les élections remportées par Ortega, et après le rapport sur l’observation électorale de l’Organisation des Etats américains qui n’a pas pris en considération la contribution offerte par l’Eglise (voir Fides 06/02/2017), les Evêques désirent maintenant proposer une réflexion faite à la lumière des plus récents événements qui continuent à secouer l’opinion nationale, à savoir les manifestations continuelles de paysans visant à défendre leurs terrains face au projet de canal transocéanique, le communiqué de l’Union européenne qui, le 16 février, s’est exprimée pour dénoncer le manque de protection des défenseurs des droits fondamentaux au Nicaragua et pour demander le respect des engagements internationaux pris en ce qui concerne les droits des Peuples indigènes par le Nicaragua en 2008. (CE) (Agence Fides 17/02/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network