AFRIQUE/SOUDAN DU SUD - Plus de 200.000 personnes en danger de famine dans l’Etat d’Amadi à cause de la guerre civile

jeudi, 16 février 2017

Juba (Agence Fides) – Plus de 200.000 civils ont besoin d’aides humanitaires d’urgence dans l’Etat d’Amadi, au Soudan du Sud. C’est ce que déclare au micro de Radio Tamazuj le gouverneur de l’Etat, Joseph Ngere Pachiko, affirmant que les réserves de nourriture manquent après que les milices de la SPLA-IO, rébellion conduite par l’ancien Vice-président, Riek Machar, sont entrées dans la zone, contraignant la population à la fuite.
« Nous avons examiné la situation et nous avons constaté que la population a fui, abandonnant ses avoirs. Les paysans ne sont pas parvenus à rentrer les récoltes parce qu’ils se sont enfuis après que Riek Machar et ses hommes soient arrivés sur zone » a déclaré le gouverneur, qui a lancé un appel afin que les organisations humanitaires interviennent pour porter assistance aux populations se trouvant dans un état de nécessité.
La guerre civile au Soudan du Sud a déjà obligé plus de 2,2 millions de personnes à évacuer ou à se réfugier dans les Etats limitrophes. (L.M.) (Agence Fides 16/02/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network