ASIE/IRAQ - Nettoyage de l’église chaldéenne Notre-Dame de Mossoul ayant servi de base aux djihadistes de la part de jeunes bénévoles musulmans

mercredi, 15 février 2017 eglises orientales   djihadistes   guerres   dialogue   jeunes  

ankawa.com

Mossoul (Agence Fides) – Une trentaine de jeunes, appartenant à une organisation de bénévolat civil, en grande partie de religion musulmane – y compris quelques jeunes filles portant le voile intégral – ont nettoyé de fonds en combles et remis en ordre l’église chaldéenne de Notre-Dame sise à Drakziliya, zone de Mossoul située sur la rive gauche du Tigre, dans la partie de la ville libérée des milices djihadistes du prétendu « Etat islamique » et revenue sous le contrôle de l’armée irakienne. L’église avait été confisquée et choisie comme base logistique par les miliciens du prétendu « Etat islamique », mais, au cours de la période d’occupation djihadiste, elle n’avait subi que des dommages mineurs, contrairement à ce qu’indiquaient de fausses nouvelles mises en ligne à plusieurs reprises ces dernières années, selon lesquelles le lieu de culte chrétien aurait été entièrement détruit à l’explosif. Les jeunes bénévoles – ainsi que le montrent des clichés publiés par le site Internet ankawa.com – ont éliminés les détritus qui jonchaient l’église et nettoyé le sol, dans le cadre de l’action mise en place dans l’ensemble des quartiers libérés afin d’effacer les traces visibles – y compris les inscriptions, les banderoles et les peintures murales – que les militants du prétendu « Etat islamique » avaient disséminé dans les lieux publics et le mobilier urbain. (GV) (Agence Fides 15/02/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network