VATICAN - Appel du Pape à combattre avec décision la plaie constituée par le trafic de personnes

mercredi, 8 février 2017 trafic d'êtres humains   migrants  

Graphe.it

Cité du Vatican (Agence Fides) – Au terme de l’Audience générale de ce jour, le Saint-Père François a lancé un appel contre la plaie constituée par le trafic d’êtres humains en ces termes : « Aujourd’hui est célébrée la Journée de prière et de réflexion contre le trafic de personnes, dédiée cette année en particulier aux enfants et adolescents. J’encourage tous ceux qui, de différentes manières, aident les mineurs réduits en esclavage et victimes d’abus à se libérer de cette oppression. Je souhaite que ceux qui ont des responsabilités de gouvernement combattent avec décision cette plaie, en donnant une voix à nos frères les plus petits, humiliés dans leur dignité. Il faut faire tout ce qui est possible pour anéantir ce crime honteux et intolérable ».
Le Pape a également rappelé que la Journée est célébrée aujourd’hui, 8 février, en la mémoire de Sainte Joséphine Bakhita : « Cette jeune esclave en Afrique, exploitée, humiliée, n’a pas perdu l’espérance et a vécu sa foi, finissant par arriver comme migrante en Europe. Là, elle ressentit l’appel du Seigneur et se fit religieuse. Prions Sainte Joséphine Bakhita pour tous les migrants, les réfugiés, les exploités qui souffrent tant ».
Le Pape a continué : « En parlant de migrants chassés, exploités, je voudrais prier avec vous, aujourd’hui, d’une manière spéciale pour nos frères et sœurs Rohinyas : chassés du Myanmar, ils vont de part et d’autre parce qu’ils ne sont pas désirés… Il s’agit de bonnes personnes, d’un peuple pacifique. Ils ne sont pas chrétiens. Ils sont bons. Ce sont nos frères et soeurs ! Depuis des années ils soufrent. Ils ont été torturés, tués, simplement parce qu’ils conservaient leurs traditions, leur foi musulmane. Prions pour eux. Je vous invite à prier pour eux Notre Père qui est aux Cieux, tous ensemble, pour nos frères et sœurs Rohinyas. Notre Père… Sainte Joséphine Bakhita – priez pour nous. Et un applaudissement pour Sainte Joséphine Bakhita ! ». (SL) (Agence Fides 08/02/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network