AMERIQUE/PANAMA - 26.000 mineurs panaméens encore exploités dans le cadre de différentes formes de travail et d’esclavage

mercredi, 8 février 2017

Matthew

Panama (Agence Fides) – L’Institut pour le Développement des Femmes et de l’Enfance a récemment organisé une rencontre avec les membres de la société civile, des représentants d’organismes non gouvernementaux et des enfants de l’Alliance pour l’Enfance afin d’affronter le phénomène représenté par les plus de 26.000 mineurs qui sont exploités au travail dans le pays. Entre autres initiatives, a été promue la campagne intitulée « 100 millions pour 100 millions » dans le but de faire prendre conscience du problème à la société et de planifier des actions conjointes visant à éradiquer les pratiques incorrectes et les abus perpétrés sur les enfants au travers de la participation des jeunes. Déjà en 1998, furent instituées la Marche globale contre le travail des mineurs et la Campagne globale pour l’instruction en faveur d’un système unitaire permettant de lutter contre une pratique qui porte préjudice à 100 millions d’enfants de par le monde, exposés à de nouvelles formes d’exploitation sexuelle infantile, d’esclavage ou de mauvais traitement lorsque les enfants sont réfugiés. Il existe encore des milliers d’enfants indigènes qui, face à la misère, abandonnent l’école et vont travailler dans les plantations de café avec leurs parents. Le représentant du Comité pour l’éradication du travail des mineurs affirme en outre que la situation des fillettes est doublement grave dans la mesure où nombre d’entre elles sont exploitées comme domestiques et contraintes à abandonner l’école. (AP) (Agence Fides 08/02/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network