AFRIQUE/RD CONGO - Communiqué de l’Archevêque de Kisangani relatif à la mort d’Etienne Tshisekedi et à ses conséquences

mardi, 7 février 2017 evêques   politique  

Kinshasa (Agence Fides) – « Etienne Tshisekedi incarne une bonne partie de l’histoire politique de notre pays en tant que figure emblématique de l’opposition congolaise » écrivent les Evêques de République démocratique du Congo dans un communiqué parvenu à Fides dédié à la mort à Bruxelles le 1er février du chef de file de l’opposition, âgé de 84 ans.
« Sa disparition laisse un vide politique en ce moment crucial de l’histoire de notre pays » affirme le message portant la signature de S.Exc. Mgr Marcel Utembi Tapa, Archevêque de Kisangani et Président de la Conférence épiscopale nationale du Congo, faisant référence aux négociations portant sur l’application de l’accord de la Saint Sylvestre devant permettre la mise en place d’un gouvernement d’union nationale dont la mission sera de porter le pays aux élections d’ici la fin de cette année (voir Fides 03/01/2017).
« Que la disparition de cette icône de la politique soit pour tous une occasion et un leitmotiv pour porter à terme l’accord politique » affirme Mgr Utembi Tapa, qui est l’un des médiateurs dans le cadre de ces négociations. L’engagement d’Etienne Tshisekedi dans les discussions, juste avant sa mort, doit être considéré comme « un testament politique laissé en héritage à tous les défenseurs de la démocratie » conclut l’Archevêque. (L.M.) (Agence Fides 07/02/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network