AMERIQUE/NICARAGUA - Surprise de l’Evêque auxiliaire de Managua à propos du Rapport du gouvernement et de l’OEA ne prenant pas en compte les propositions de l’Eglise

lundi, 6 février 2017 politique   elections   démocratie  
S.Exc. Mgr Baez

S.Exc. Mgr Baez

Managua (Agence Fides) – L’Evêque auxiliaire de Managua, S.Exc. Mgr Silvio Jose Baez, a déclaré hier avoir été surpris par le rapport publié conjointement par le gouvernement de Daniel Ortega et par l’Organisation des Etats américains, en ce qu’il n’a tenu aucunement compte des propositions contenues dans la Lettre pastorale « A la recherche de nouveaux horizons » que Mgr Baez avait remis personnellement au Secrétaire général de l’OEA au moment de sa visite dans le pays (voir Fides 03/12/2016).
Selon les déclarations publiées aujourd’hui dans les colonnes de La Prensa, Mgr Baez rappelle : « Lorsque j’ai rencontré M. Luis Almagro, Secrétaire général de l’OEA, et lui ai remis le texte de la Conférence épiscopale, il m’a dit lui-même : Il y a tout la dedans. Pratiquement ce document m’évite de rédiger le rapport de ma visite ».
« Je veux continuer à croire en sa bonne volonté – poursuit l’Evêque – mais je suis convaincu que ni lui ni personne d’autre arrivant du dehors, ne peut résoudre nos problèmes. La société nicaraguayenne devra trouver la juste voie (pour résoudre ses problèmes NDT) ».
Le but de la visite du Secrétaire général de l’OEA, qui a eu lieu les 1er et 2 décembre derniers, était de connaître la situation du pays en auditionnant les différents secteurs de la société mais aussi au travers d’un dialogue avec le gouvernement, pour élaborer par la suite un rapport devant servir à l’accompagnement des élections municipales de cette année.
Au cours de la rencontre avec Luis Almagro, les Evêques avaient fait part de leur désir de soutenir le peuple du Nicaragua dans toute action visant à œuvrer en faveur de la démocratie, de la paix et d’un véritable dialogue. Ils lui avaient ensuite remis une copie du document préparé par les Evêques en 2014, intitulé « A la recherche de nouveaux horizons pour un Nicaragua meilleur » (voir Fides 22/05/2014). Le document en question avait déjà été remis au Président Ortega le 21 mai 2014 et, selon ce qu’a déclaré l’Archevêque de Managua, S.Em. le Cardinal Brenes, au terme de la rencontre avec le Secrétaire général de l’OEA, « le Président n’a pas encore répondu » (voir Fides 03/12/2016). (CE) (Agence Fides 06/02/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network