AMERIQUE/COLOMBIE - Forte préoccupation de l’Evêque d’Apartado pour la situation de l’ordre public dans la région de Cordoba et Uraba

samedi, 4 février 2017 violence   paix   droits fondamentaux  

CEC

Apartadò (Agence Fides) – L’Evêque d’Apartado, S.Exc. Mgr Hugo Alberto Torres Marin, a exprimé sa profonde préoccupation suite à la situation actuelle de l’ordre public dans la région de Cordoba et Uraba, et en particulier à cause de la formation de nouveaux groupes aux marges de la loi. Au travers d’un communiqué parvenu à l’Agence Fides, l’Evêque dresse la liste des motifs de cette préoccupation : augmentation du nombre des assassinats de responsables sociaux et politiques ; formation rapide de nouveaux groupes paramilitaires qui occupent les terres laissées libres par les FARC dans le cadre du processus de démobilisation par les accords de paix de La Havane ; manière atroce dont sont éliminés ceux qui réclament les terres dont ils ont été privés de manière frauduleuse ; contrôle paramilitaire des terres marquées le trafic de drogue et un système de criminalité organisée ; exploitation minière illégale et dommages à l’écosystème.
En outre, Mgr Torres Marin déplore « l’augmentation du nombre des bandes de jeunes qui envahissent actuellement les grands centres urbains d’Uraba tels que Turbo, Apartadò, Nueva Colonia et Currulao, indice net que nous entrons maintenant dans une dynamique macabre de criminalité organisée tournant autour du micro trafic et de l’extorsion ».
Face à ce panorama dramatique, l’Eglise se pose un certain nombre de questions sur l’avenir des communautés paysannes de la région, lesquelles continuent à souffrir en permanence du fléau que constitue le conflit armé ; sur l’absence des autorités étatiques qui devraient assurer le contrôle du territoire et sur ce qu’il est nécessaire de faire dans le cadre d’une situation toujours plus déconcertante. Mgr Torres Marin conclut en rappelant qu’il est « du devoir de tous les responsables de la région de prendre conscience de ces situations et de chercher ensemble des solutions ». (SL) (Agence Fides 04/02/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network