ASIE/MONGOLIE - Préparation du Jubilé d’argent de l’Eglise locale, avec plus de 50 missionnaires et religieux

vendredi, 3 février 2017 instituts missionnaires   missionnaires   vie consacrée   evangélisation  

M.P.

Oulan-Bator (Agence Fides) – Ce sont plus de 50 missionnaires et religieux provenant de 14 pays du monde qui « offrent leur vie en Mongolie, fidèles à leur vocation qui est de cultiver la relation profonde avec Dieu et de se donner pour leur prochain ». Grâce à leur service, l’Eglise en Mongolie, qui prépare la célébration des 25 ans de sa renaissance, pourra bientôt ériger officiellement trois nouvelles Paroisses. C’est ce que déclare à l’Agence Fides le Père Prosper Mbumba CICM, missionnaire congolais présent en Mongolie, qui a participé hier, 2 février, à la Fête de la Présentation du Seigneur, dans le cadre de laquelle est célébrée la Journée mondiale de la Vie consacrée.
« Cela a constitué une occasion de réflexion pour nous tous, réunis autour de S.Exc. Mgr Wenceslao Padilla S., CICM, Préfet apostolique d’Oulan-Bator » raconte le Père Mbumba à Fides. « C’est une occasion pour réfléchir à notre vocation de consacrés, pour regarder en nous et reprendre ensuite le chemin » a déclaré le Préfet apostolique aux religieux présents en son siège, dont Sœur Nirmala de la Congrégation du Cœur Immaculé de Marie, religieuse indienne qui a partagé son expérience de vie consacrée.
La religieuse indienne se trouve dans le pays depuis plus de 10 ans sur un total de 18 ans de vie consacrée. Comme elle l’a déclarée à Fides, elle a été inspirée par un missionnaire français qui a servi avec dévouement le peuple de Dieu en Inde, dans la liturgie et les relations bienveillantes envers tous, dans les œuvres de charité et l’instruction des jeunes. « La vie consacrée signifie avoir un rapport avec Dieu qui implique l’offrande de soi. Le rapport avec Dieu, la vie communautaire et la mission sont au cœur de notre charisme. Il s’agit d’éléments structurels de la vie consacrée » a-t-elle rappelé aux missionnaires présents en Mongolie, les invitant à « la fidélité, c’est-à-dire à vivre une vie digne de la vocation que nous avons reçu ».
« C’est seulement de cette manière que les paroles du Pape François pourront trouver un écho dans notre vie : la vie religieuse promeut la croissance au sein de l’Eglise par attraction » a-t-elle remarqué. La religieuse a rappelé que, l’an dernier, l’Eglise en Mongolie s’est enrichie au travers de l’ordination de son premier prêtre autochtone et qu’en 2017, elle fête son Jubilé d’argent, à savoir 25 années de mission dans un pays qui venait de sortir du système socialiste. « Aujourd’hui la communauté catholique compte plus de 1.000 mongols baptisés et des centaines de catéchumènes provenant de 6 Paroisses et de 3 stations missionnaires qui seront érigées au rang de Paroisses à l’occasion de la célébration du Jubilé – a-t-elle indiqué – signe de la bénédiction de Dieu qui aime le peuple de Mongolie ». (PA) (Agence Fides 03/02/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network