AMERIQUE/PEROU - Appel de l’Evêque de Chimbote en faveur d’un approfondissement des enquêtes sur la corruption

vendredi, 3 février 2017 corruption   politique  
S.Exc. Mgr Angel Francisco Simon Piorno

S.Exc. Mgr Angel Francisco Simon Piorno

Chimbote (Agence Fides) – L’Evêque de Chimbote, S.Exc. Mgr Angel Francisco Simon Piorno, a déploré hier en parlant avec un certain nombre de journalistes le scandale révélé au siège du gouvernement de la Région d’Ancash (GRA) dans le cadre duquel une plainte pour corruption a été déposée contre une entrepreneuse après qu’elle ait versé des pots-de-vin à plusieurs fonctionnaires afin d’accélérer le traitement des dossiers qu’elle leur soumettait. L’Evêque a demandé au Parquet et à la magistrature de conduire une enquête approfondie sur cette plainte, en ce que « les yeux de la population suivent actuellement cette affaire ». L’Evêque de Chimbote a dans tous les cas condamné également le fait qu’une femme d’affaires ait accepté de payer des pots-de-vin pour recevoir un traitement de faveur, souhaitant par ailleurs que cette femme fasse elle aussi l’objet d’une enquête.
« Ce ne sont pas seulement ceux qui demandent des pots-de-vin mais aussi ceux qui les reçoivent et ceux qui les donnent qui doivent être punis » a déclaré l’Evêque, concluant : « Les juges doivent aller jusqu’au bout et le parquet doit, pour défendre la société, accuser ceux qui commettent des délits ».
La note envoyée à Fides par l’une de ses sources dans le nord du Pérou, remarque que le pays continue à connaître la méfiance s’étant fortement accrue au cours de ces dernières semaines avec l’affaire Odebrecht, dénoncée par la Conférence épiscopale péruvienne qui ne s’est pas encore conclue mais semble bien devoir impliquer de plus hauts responsables politiques sud-américains (voir Fides 20/01/2017). (CE) (Agence Fides 03/02/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network