ASIE/SYRIE - Déclaration de l’Evêque chaldéen d’Alep à propos des mesures d’accueil différencié de la nouvelle administration américaine

mardi, 31 janvier 2017 géopolitique   eglises orientales   réfugiés   migrants  

Breaking Christian News

Alep (Agence Fides) – « A nous, chrétiens de Syrie et du Proche-Orient, aucun discours qui fait des différences entre nous et les musulmans ne plait lorsque se trouve en jeu la justice, la paix et l’aide à ceux qui sont dans le besoin. Ceux qui font ces différences alimentent le fanatisme et l’extrémisme » indique l’Evêque chaldéen d’Alep, S.Exc. Mgr Antoine Audo SJ, commentant les déclarations et les dispositions prises par le Président américain, Donald Trump, qui ces jours derniers a reconnu comme prioritaire l’accueil aux Etats-Unis de réfugiés chrétiens syriens et proche orientaux, alors qu’il disposait la fermeture des frontières pour les ressortissants de 7 pays à majorité islamique.
« Les mesures et les lois – indique à l’Agence Fides l’Evêque chaldéen – doivent être justes et appliquées de la même manière pour tous, sans discriminations. En tant que chrétiens, nous ne demandons pas à être aidés à émigrer mais à avoir la paix dans nos pays de manière à pouvoir continuer notre vie et notre témoignage sur les terres où nous sommes nés ». A propos de la condition actuelle de la ville d’Alep, Mgr Audo reconnaît que « certes, il y règne maintenant plus de sécurité mais l’avenir est marqué par les solutions qui se prospectent pour l’ensemble de la Syrie. Il me semble percevoir un changement dans l’approche adopté par la communauté internationale. Il a été compris qu’il n’existe pas de solution militaire au problème de la Syrie mais seulement une solution politique, avec l’implication de tous ». (GV) (Agence Fides 31/01/2017)



Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network