ASIE/SYRIE - Mesures de la nouvelle administration américaine en matière d’immigration et d’accueil prioritaire des chrétiens persécutés

samedi, 28 janvier 2017 proche-orient   persécutions   djihadistes   géopolitique   discrimination  

rt.com

Washington (Agence Fides) – Alors même qu’il signait un décret présidentiel suspendant pour trois mois l’entrée aux Etats-Unis de citoyens de sept pays à majorité musulmane, le nouveau Président américain, Donald Trump, a reconnu comme « priorité » la concession du statut de réfugié à la catégorie des « chrétiens persécutés », faisant explicitement référence à la situation syrienne et affirmant que, jusqu’alors, les chrétiens fuyant le conflit syrien avaient été discriminés par la politique d’accueil pratiquée par l’administration américaine vis-à-vis des demandeurs d’asile.
Les considérations relatives au traitement privilégié devant être réservé aux réfugiés chrétiens ont été exprimées par le Président Trump dans le cadre d’un entretien télévisé accordé le 27 janvier à Christian Broadcasting Network, système médiatique fondé par le télévangéliste Pat Robertson. Au journaliste qui lui demandait si les changements qu’il avait introduit dans la politique d’accueil des réfugiés seraient en relation avec la situation des chrétiens persécutés et s’il considérait cette réalité comme « une priorité », Donald Trump a répondu de manière affirmative : « (les chrétiens persécutés) ont été traités de manière horrible » a souligné le Président des Etats-Unis, ajoutant que « si vous étiez chrétien en Syrie, il était très très difficile voire impossible d’entrer aux Etats-Unis. Si vous étiez musulman, vous pouviez entrer (aux Etats-Unis NDR) mais si vous étiez chrétien, cela était quasiment impossible ». Le Président a qualifié cette pratique d’injuste. Il a reconnu que, « à dire vrai, tous ont été persécutés. Ils coupaient la tête à tous mais plus encore aux chrétiens et je considère cela très très injuste et c’est pourquoi nous les aiderons ».
Les statistiques fournies par le Pew Research Center en octobre dernier ne semblent pas confirmer les affirmations du Président américain. L’institut de recherche a relevé qu’en 2016, 38.901 réfugiés musulmans ont été accueillis aux Etats-Unis contre 37.521 chrétiens.
Le décret présidentiel signé hier au Département de la Défense par le Président Trump visant à limiter l’entrée de réfugiés aux Etats-Unis a été justifiée par ce dernier par l’intention de « laisser les terroristes radicaux islamiques » hors du pays. Dans le détail, a été suspendue pour trois mois l’entrée aux Etats-Unis des ressortissants de sept Etats à majorité islamique, à savoir l’Iran, le Yémen, la Syrie, le Soudan, la Libye, l’Irak et la Somalie alors que des experts de droit américain commencent à considérer comme anticonstitutionnelle tout hypothétique projet de sélection sur base religieuse des réfugiés et migrants autorisés à entrer aux Etats-Unis. (GV) (Agence Fides 28/01/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network