ASIE/COREE DU SUD - Nouvel Annuaire de l’Eglise en Corée également disponible sous forme numérique

jeudi, 26 janvier 2017 eglises locales   prêtres  

Séoul (Agence Fides) – Le premier est Saint André Kim Dae-geon, ordonné prêtre le 17 août 1845 et le plus récent le Père Kwang-Kyu Gi, devenu prêtre le 24 septembre 2016. Depuis 1845 – date de naissance officielle de l’Eglise en Corée – à ce jour, 6.021 coréens ont été ordonnés prêtres dans leur patrie ou dans d’autres nations du monde. Ce sont quelques-unes des données contenues dans le nouvel Annuaire de l’Eglise en Corée 2017, envoyé à l’Agence Fides, qui recueille données, chiffres et nouvelles historiques concernant la communauté catholique en Corée.
Au nombre des prêtres, se trouvent les 122 nouveaux noms coréens entrés dans le pays ou incardinés dans les Diocèses ou au sein des Ordres religieux entre 2015 et 2016, selon des données faisant la distinction entre les prêtres de nationalité coréenne, les missionnaires et les prêtres étrangers. Le texte, préparé par la Conférence épiscopale coréenne, est publié sur la base des données reçues de l’ensemble des Diocèses et de recherches effectuées. Il est également disponible en format numérique.
Au 31 décembre 2015, les baptisés coréens étaient au nombre de 5,6 millions répartis en 19 Diocèses et représentaient 10,7% de la population coréenne totale, fréquentant 1.706 Paroisses et 761 stations missionnaires.
Selon les reconstructions historiques, la date de fondation officieuse de l’Eglise en Corée est l’année 1784. A cette date, un groupe de jeunes nobles fonde une communauté de l’Eglise dans le pays, privée de sacrements et de prêtres. Ses membres demandèrent par la suite à l’Evêque de Pékin puis au Saint-Siège, de leur envoyer des ministres. (PA) (Agence Fides 26/01/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network