AFRIQUE/GABON - Message de la Conférence épiscopale contre la violence à l’issue de l’Assemblée plénière

mercredi, 25 janvier 2017 evêques   politique  

Libreville (Agence Fides) – « La situation actuelle dans notre pays est très préoccupante et interpelle tout un chacun » affirment les Evêques du Gabon dans le message publié au terme de leur Assemblée plénière.
Le Gabon traverse actuellement une profonde crise politique et sociale, après l’élection du Président Ali Bongo Ondimba, fortement contestée de la part de son adversaire, Jean Ping, dans le cadre de la consultation du 27 août dernier (voir Fides 01 et 03/09/2016). La situation est si tendue que le 11 septembre, le Pape François avait adressé un appel afin que toutes les parties renoncent à la violence (voir Fides 14/09/2016).
Une délégation de l’opposition gabonaise s’est rendue le 24 janvier à Bruxelles pour rappeler à l’Union européenne sa responsabilité en ce qui concerne la demande de nouveaux décompte des voix des élections présidentielles après qu’un rapport d’observateurs européens, publié en décembre, ait affirmé que les opérations de décompte des voix ont été caractérisées par un « processus opaque ».
La situation n’a pas dégénéré mais demeure tendue, au point que, dans leur premier message de 2017, dont le texte est parvenu à l’Agence Fides, les Evêques exhortent les gabonais à la vigilance : « Soyez très attentifs ! Soyez courageux, montrez-vous hommes et femmes ».
Les Evêques s’adressent à tous les croyants, chrétiens, musulmans et adeptes des religions traditionnelles, afin qu’ils ne se laissent pas manipuler par des hommes politiques sans scrupules, les exhortant tous à « dire non à la violence », un appel qui est particulièrement adressé aux jeunes, qualifiés « d’avenir du pays », auxquels il est demandé de « vivre dans la réconciliation avec Dieu et entre nous » dans la mesure où, sans elle, « vous compromettrez durablement votre avenir parce que la haine, une fois semée dans le cœur, est difficile à extirper ». (L.M.) (Agence Fides 25/01/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network