AFRIQUE/GAMBIE - Vers la prestation de serment du nouveau Président à l’Ambassade gambienne de Dakar

jeudi, 19 janvier 2017 groupes armés   politique  

Banjul (Agence Fides) – Le Président élu de Gambie, Adama Barrow, prêtera serment ce 19 janvier au siège de l’Ambassade gambienne de Dakar, au Sénégal, où il s’est réfugié après que le Président sortant, Yahya Jammeh, ait décidé de ne pas lui remettre le pouvoir (voir Fides 18/01/2017).
L’installation depuis l’étranger du nouveau Chef de l’Etat ouvre les portes à l’intervention militaire en Gambie des pays de la Communauté économique des Etats d’Afrique occidentale (CEDEAO). Adama Barrow, reconnu comme Chef de l’Etat gambien légitime par la communauté internationale, pourra en effet invoquer l’intervention des Etats limitrophes afin de déposer son prédécesseur et de prendre le pouvoir dans le pays.
Entre temps, selon des sources de la presse locale, Yahya Jammeh aurait recruté des mercenaires originaires du Liberia, de Sierra Leone, du Mali et de Casamance, la province méridionale du Sénégal limitrophe de la Gambie. Dans ces pays, sont présents des combattants et d’anciens membres des milices ayant combattu les guerres civiles locales, lesquels ont souvent conservé leurs armes. Il est donc aisé de les recruter pour de nouveaux combats. Dans le même temps, les armées du Sénégal, du Nigeria et du Ghana ont pris position le long de la frontière entre le Sénégal et la Gambie en vue d’une intervention dans le petit pays africain. (L.M.) (Agence Fides 19/01/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network