ASIE/PHILIPPINES - IV° Congrès apostolique mondial de la Miséricorde

mardi, 17 janvier 2017 miséricorde   vie humaine   droits fondamentaux   dignité humaine  

Manille (Agence Fides) - La miséricorde est tout sauf un sentiment abstrait. Elle constitue l’attribut de Dieu qui concerne l’homme, la valeur de la vie, les droits fondamentaux de la personne. C’est pourquoi le IV° Congrès apostolique mondial de la Miséricorde (WA-COM4) qui se tient à l’Université Saint Thomas de Manille, aux Philippines, prête une grande attention à ces thèmes et à la réalité de la nation, qui connaît une crise des droits fondamentaux, vue la « guerre à la drogue » lancée par le gouvernement, laquelle fait actuellement des milliers de victimes. C’est ce qu’affirme S.Exc. Mgr Ruperto Santos, Evêque de Balanga, rappelant, dans une note envoyée à Fides, que « la miséricorde est liée à la vie, aime et défend la vie. Elle est toujours centrée sur la vie ».
Alors que le Congrès enregistre une participation massive de baptisés, différents groupes ecclésiaux de laïcs ont annoncé qu’ils descendront dans les rues de Manille pour stigmatiser la vague d’exécutions sommaires en cours dans le pays, dans le cadre de la Marche pour la vie du 18 février. Les laïcs en question exprimeront leur ferme opposition à la campagne qui a fait pour l’heure plus de 6.200 morts parmi les criminels supposés et les petits trafiquants de drogue. « Nous, laïcs catholiques philippins, désirons protester contre toutes les formes de menaces pesant sur la vie et la dignité humaine promues par des organisations et autorités économiques, sociales et politiques » indique un communiqué envoyé à Fides. « Nous voulons dire à notre gouvernement que nous sommes contraires à cette culture de mort ». (PA) (Agence Fides 17/01/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network