ASIE/TURQUIE - Suspension pour trois sessions d’un député ayant fait mention du génocide arménien au Parlement turc

lundi, 16 janvier 2017 génocide   politique   droits fondamentaux  

wikipedia

Ankara (Agence Fides) – Garo Paylan député arménien au parlement turc représentant le Parti démocratique des Peuples, rassemblant des forces d’opposition pro kurdes et de gauche, a été suspendu pour trois sessions parlementaires le 13 janvier dernier après avoir fait référence au Génocide arménien dans le cadre du débat concernant la nouvelle Constitution turque.
Dans son intervention, selon ce qui a été repris y compris par l’Agence d’information nationale Anadolu, le député a mentionné la période au cours de laquelle, à compter de 1913, les arméniens, les assyriens, les grecs et les juifs présents dans la péninsule anatolienne ont été « exilés de ces terres ou soumis à des violences jusqu’à subir de grands massacres et le génocide ». Le peuple arménien – a souligné Garo Paylan – « sait très bien ce qui s’est passé… Je l’appelle génocide quelque soit la manière dont vous le qualifiez vous-mêmes ».
Le discours de Garo Paylan a causé les réactions irritées des députés de l’AKP, le parti aux affaires, qui ont demandé et obtenu la sanction disciplinaire à l’égard du député arménien. (GV) (Agence Fides 16/01/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network