AMERIQUE/BRESIL - Appel de l’Archevêque de Natal à « affronter les problèmes de notre système carcéral »

lundi, 16 janvier 2017 détenus   evêques   violence  
Révolte dans un pénitencier du Brésil

Révolte dans un pénitencier du Brésil

Natal (Agence Fides) – L'Archevêque de Natal (Rio Grande do Norte), S.Exc. Mgr Jaime Vieira Rocha, a diffusé une note portant sur le massacre intervenu dans la nuit du 14 janvier, lorsque au moins 26 détenus ont été tués au cours d’une rixe entre bandes dans le pénitencier d’Etat d’Alcacuz, à Nísia Floresta, dans la région métropolitaine de Natal.
« Une réflexion urgente sur les conditions de nos prisons est sans doute nécessaire. Nous supplions le bon Dieu de calmer ces frères et de les faire renoncer à la violence. Nous demandons également à la société et à l’Etat de rechercher le dialogue et de trouver le moyen d’affronter les problèmes qui affligent notre système carcéral » peut-on lire dans le communiqué.
Selon des données recueillies par Fides, 26 détenus sont morts, presque tous décapités, au cours de la révolte ayant éclaté au pénitencier d’Alcacuz, devenue ainsi la plus violente de l’histoire de l’Etat de Rio Grande do Norte. Les incidents ont débuté dans l’après-midi du 14 janvier et ne se sont achevés que le lendemain matin. Il s’agit du troisième cas d’émeutes carcérales en 2017, caractérisées par des dizaines de morts, après celles de Manaus et Boa Vista au cours des premiers jours de ce mois (voir Fides 09/01/2017). Le plus grave problème de coexistence à l’intérieur des prisons est lié au manque d’espaces pour les détenus tant en tant que personnes que comme groupes ou bandes. Selon les données du Secrétariat de la Justice et de la Citoyenneté, l’organe responsable du système carcéral dans l’Etat de Rio Grande do Norte, la prison de Nísia Floresta, la plus grande de l’Etat, a une capacité de 620 détenus mais en accueille environ 1.150. Dans cet Etat, existent 33 prisons pour un total de 3.500 places et une population carcérale dépassant les 8.000 personnes. (CE) (Agence Fides 16/01/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network