AFRIQUE/TCHAD - Message de Noël des Evêques : « résister à la tentation du découragement et de la violence » malgré la crise

vendredi, 13 janvier 2017 politique   economie  

N’Djamena (Agence Fides) – Le Tchad traverse actuellement un moment particulièrement difficile à cause « des controverses relatives à la gestion des élections présidentielles, au manque de versement des salaires et aux mesures d’austérité adoptées par le gouvernement pour faire face à la crise économique et financière » écrivent les Evêques du Tchad dans leur Message de Noël, parvenu seulement maintenant à l’Agence Fides. Au plan politique, les Evêques se plaignent du « manque de dialogue » entre le gouvernement et l’opposition et entre les institutions et la société civile, qui constitue « une menace sérieuse pour la démocratie ».
Depuis que le Tchad est devenu exportateur de pétrole, « le pays a perdu sa vocation agricole et pastorale » souligne le message. « Cependant la mauvaise gestion des rentes pétrolières et la chute brutale des cours du pétrole ont mis en évidence, comme cela était prévisible, la fragilité d’une économie basée sur une ressource qui suscite de nombreux appétits ».
Le désintérêt vis-à-vis du secteur primaire et l’avancée de la désertification provoquent actuellement « des conflits sanglants entre bergers et agriculteurs, qui causent des pertes humaines et matérielles ».
Les Evêques demandent à tout un chacun de faire ce qui est en leur pouvoir afin de faire sortir le pays de la crise, invitant la population à « résister à la tentation de la violence et du découragement ». « L’avenir du pays vous appartient. Il vous incombe de tracer un nouveau chemin, loin des sentiers battus marqués par les erreurs du passé. Ceci passe par la tolérance, le respect des différences et des convictions et par l’acceptation réciproque ». (L.M.) (Agence Fides 13/01/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network