AMERIQUE/VENEZUELA - Message de l'Archevêque de Caracas pour la 50ème Journée mondiale de la paix

vendredi, 30 décembre 2016 droits fondamentaux   politique   pauvreté   violence  
S.Em. le Cardinal Jorge Urosa Savino

S.Em. le Cardinal Jorge Urosa Savino

Caracas (Agence Fides) – Dans un Message qui sera lu lors des Messes du Dimanche 1er janvier 2017, 50ème Journée mondiale de la paix, l'Archevêque de Caracas, S.Em. le Cardinal Jorge Urosa Savino, ainsi que ses Auxiliaires, exprime le sentiment de l'Eglise catholique face à la situation que traverse le Venezuela. "Le fait de ne pas reconnaître les facultés de l'Assemblée nationale, a institué une véritable situation de dictature, ignorant la volonté populaire exprimée en décembre 2015" peut-on lire dans le message envoyé à Fides.
« La souffrance de millions de vénézuéliens demande au gouvernement de résoudre la très grave crise alimentaire et des médicaments que nous traversons, due à l’application d’un système économique erroné, le totalitarisme socialiste qui attribue à l’Etat le contrôle total de l’économie. Jamais auparavant de si nombreux vénézuéliens n’ont dû chercher de la nourriture dans les poubelles ! ».
Bien que les paroles fortes du message soient adressées à l’Archidiocèse de Caracas, le texte reflète la situation de l’ensemble du pays. A la fin, avec l’appel à éviter la violence sociale, qui pèse sur les plus pauvres, se trouve aussi celui en faveur de la construction de la paix au travers d’un véritable dialogue impliquant tout un chacun. « Cette année 2016 a été une année difficile, pleine d’angoisses et de difficultés pour nous tous. Le dialogue entre le gouvernement et l’opposition, qui a constitué une source d’espérance pour de vastes secteurs du pays, est sérieusement remis en cause. Indépendamment de l’avenir de ce dialogue, qui devrait fournir des solutions à la grave crise en cours, nous devons rappeler que le peuple demande la paix, la sécurité personnelle et sociale, et les conditions permettant de travailler et de vivre en paix. Ceci peut être le cas seulement avec le soutien de tous ». (CE) (Agence Fides 30/12/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network