AFRIQUE/RD CONGO - Annonce de l’Archevêque de Kisangani sur la possibilité d’un accord entre majorité et opposition

mercredi, 28 décembre 2016 evêques   politique  

Kinshasa (Agence Fides) – « Nous sommes arrivés en pratique au bout du tunnel. Ce qui reste à faire est la révision du texte. L’accord est là, à portée de main » a affirmé S.Exc. Mgr Marcel Utembi Tapa, Archevêque de Kisangani et Président de la Conférence épiscopale nationale congolaise (CENCO), en annonçant le possible accord entre majorité et opposition visant à faire sortir la République démocratique du Congo de la crise politique et institutionnelle s’étant créée avec la fin du mandat du Président Joseph Kabila et l’absence d’élections présidentielles devant permettre le choix de son successeur.
Mgr Utembi Tapa, qui est chargé de la médiation entre les parties, a affirmé dans une déclaration faite aux journalistes et parvenue à Fides, que les chapitres de l’accord concernent : des engagements fondamentaux pour le respect de la Constitution, le processus électoral, la gestion des périodes préélectorale et postélectorale, une procédure de contrôle et des mesures de gestion des controverses.
« Nous sommes fiers de ce que les divergences se soient aplanies pratiquement de manière totale. L’accord prévoit une gestion consensuelle avec la participation de toutes les parties impliquées » a déclaré Mgr Utembi Tapa. Il sera rendu public le 30 décembre.
Les violences continuent cependant à faire des victimes dans différentes zones de la RDC et en particulier dans le territoire de Beni, au Nord Kivu – province orientale du pays – où au cours de la fin de semaine de Noël, au moins 27 personnes ont été tuées à Eringeti et dans les environs dans le cadre d’une série d’attaques attribuées aux rebelles d’origines ougandaises des ADF. (L.M.) (Agence Fides 28/12/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network