AMERIQUE/MEXIQUE - Noël entre consumérisme et enfants des rues

mercredi, 28 décembre 2016 enfants des rues  

Wayne S. Grazio

Oaxaca de Juárez (Agence Fides) – Pour les enfants des rues, il n’existe pas de « réveillon de Noël » pas plus que de cadeaux. Ils vivent marginalisés, dans le froid, sous les ponts et, en l’absence de famille, ils sont exploités. A la différence de nombreux enfants qui passent ces jours de fête dans la joie, eux devront travailler pour pouvoir avoir quelque chose à manger. La pauvreté, la faim en fait des proies faciles d’abus, de violence, de crimes et de prostitution. Ces jeunes victimes non seulement sont exposées à de nombreux risques mais sont également sujettes à la discrimination, étant considérés comme des délinquants ou des mendiants. Ils sont contraints à vivre dans les rues pour différents motifs, dont la pauvreté, la violence domestique, la mort d’au moins un de leurs parents ou encore l’exode économique en direction des villes. Ils survivent en fouillant parmi les détritus afin de trouver quelque chose à manger. Parfois, ils font l’aumône et volent et souvent ils risquent de tomber dans la prostitution et la criminalité. (AP) (Agence Fides 28/12/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network