ASIE/INDE - Demande de protection de la part des chrétiens du district de Kandhamal à l’occasion de Noël

jeudi, 22 décembre 2016 noel   minorités religieuses   violence   hindouisme   prière   paix  

Fidèles en Orissa

Bhubaneswar (Agence Fides) – A quelques jours de Noël, les chrétiens du district de Kandhamal, sis dans l’Etat indien de l’Orissa, épicentre des massacres antichrétiens de 2008, souhaitent un Noël à l’enseigne de la paix et privé de toute violence. « Nous désirons célébrer et fêter Noël dans la paix et la sérénité » déclare à Fides le Père Pradosh Chandra Nayak, Curé de la Paroisse Notre-Dame de la Charité de Raikia, dans le district de di Kandhamal. Pour ce faire, le Curé a présenté une demande écrite au commissariat de police local de Raikia afin que soit assurée la protection des églises et des villages chrétiens au cours des célébrations de Noël.
« Chaque année, au cours des fêtes de Noël, attendu que dans le district est encore présent le souvenir des moments de violence et de souffrance, nous demandons par précaution la protection de la police afin de garantir les biens et la paix de la communauté chrétienne, qui pourrait encore être prise pour cible par des groupes fanatiques hindous » explique le prêtre à Fides. « Nous espérons qu’il ne se passera rien de déplaisant et que les chrétiens pourront fêter Noël dans la paix. Nous prierons pour la venue du Christ, qui est le Prince de la paix » conclut-il.
En août 2008, au sein du district de Kandhamal, a eu lieu une féroce révolte antichrétienne et depuis lors, les occasions de fête telles que Noël deviennent des moments au cours desquels les fidèles craignent de nouvelles violences de la part des fanatiques hindouistes. Entre temps, S.Ex. Mgr John Barwa, Archevêque de Cuttack-Bhubaneswar, a envoyé un message aux prêtres, aux religieuses et aux fidèles, « les invitant à célébrer Noël dans la joie et sans peur ».
Le district de Kandhamal réunit 24 des 36 Paroisses de l’Archidiocèse de Cuttack-Bhubaneswar. Le district en question constitue la partie centrale de l’Archidiocèse et le principal lieu de vie de la population catholique – composée au total de 70.000 âmes sur le territoire archidiocésain. (PA-SD) (Agence Fides 22/12/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network