AMERIQUE/VENEZUELA - Message de la Conférence épiscopale concernant les mesures adoptées et leurs effets sur la crise

lundi, 19 décembre 2016 politique   evêques   faim  
Files pour l'achat de pain et de lait

internet

Files pour l'achat de pain et de lait

Caracas (Agence Fides) – La Conférence épiscopale du Venezuela (CEV) a publié un message adressé aux autorités du pays à propos des récentes mesures économiques imposées. En ce qui concerne les nouvelles dispositions, les Evêques dénoncent le fait qu’elles aient « aggravé la crise qui frappe notre nation et tous les citoyens, les plus frappées étant les personnes les plus défavorisées et les plus vulnérables…. Celles qui font de longues files (pour pouvoir acheter un peu de pain ou de lait NDR) et conservent un brin d’espoir dans l’attente d’une quelque résolution de la crise, se sont senties abandonnées et non protégées par l’ensemble des responsables politiques. De nombreux hommes et femmes n’hésitent pas à exprimer leurs sentiments de frustration et d’abandon de la part de ceux qui devraient parler et promouvoir des solutions équitables ».
Le communiqué envoyé à Fides signale que le retrait de la circulation en toute hâte du billet de banque le plus utilisé par la population a provoqué l’indignation, la frustration et le rejet au sein de cette dernière. « Il existe une grande incertitude chez les personnes parce qu’elles ne savent pas ce qui arrivera à leur argent et à leurs économies. Outre à frapper un grand nombre de personnes, cela peut porter à des épisodes de violence et à des désordres » écrivent les Evêques.
Le texte s’achève par trois requêtes : il faut rappeler à tous que le peuple est le véritable protagoniste de la démocratie ; les responsables politiques doivent se mettre aux côtés du peuple et écouter les graves problèmes qu’a provoqué cette mesure nocive du gouvernement ; tous les catholiques doivent faire preuve de charité et de solidarité, en ouvrant leurs portes à ceux qui souffrent afin de partager un peu de nourriture et de soutien.
Le document, portant la date du 17 décembre, est signé par S.Em. le Cardinal Jorge Urosa Savino, Archevêque de Caracas, par S.Em. le Cardinal Baltazar E. Porras Cardozo, Archevêque de Mérida, et par S.Exc. Mgr Diego Rafael Padrón Sánchez, Archevêque de Cumaná et Président de la CEV au nom de l’ensemble de la Conférence épiscopale du Venezuela. (CE) (Agence Fides 19/12/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network