ASIE/CHINE - L’Immaculée Conception et Saint Ambroise, modèles d’authenticité de la recherche universitaire catholique

lundi, 19 décembre 2016 culture  

Pékin (Agence Fides) – L’Immaculée Conception et Saint Ambroise, Docteur de l’Eglise, constituent les deux modèles d’authentique pureté intérieure, de recherche de la vérité et de la recherche universitaire catholique, en tant que privée de préjudices ou d’intérêts personnels qui ont accompagné le IX° Forum d’Etudes catholiques destiné aux jeunes chercheurs chinois, forum qui s’est tenu les 7 et 8 décembre à Pékin, au cours des fêtes liturgiques de Saint Ambroise et de l’Immaculée Conception. Selon ce qui a été indiqué à Fides par le Père Peter Jianmin Zhao, Vicaire de l’Archidiocèse de Pékin et Directeur de l’Institut pékinois pour l’Etude de la Culture chrétienne, organisateur historique de ce rendez-vous académique annuel, « nous avons toujours choisi la date des 7 et 8 décembre dans le but de confier notre travail et notre étude à l’Immaculée Conception, dans la mesure où, jamais comme aujourd’hui, est nécessaire un esprit « immaculé » dans le domaine de la recherche de la foi, de la vérité et dans les études académiques. A Saint Ambroise, nous confions nos jeunes chercheurs, en invoquant l’intercession, l’accompagnement et la protection de l’Immaculée Conception et de Saint Ambroise pour notre cheminement académique et religieux ».
Les 96 spécialistes chinois de la religion, en possession des plus importants titres d’études et des plus importantes qualifications universitaires – 31 prêtres disposant d’un Doctorat et 34 autres ayant une maîtrise ou une licence, 31 professeurs ou chercheurs universitaires laïcs – ont participé au Forum, dont certains provenant de l’étranger. Au cours des travaux, ils ont traité des thèmes relevant de la Théologie dogmatique, de la Théologie morale, de l’inculturation de la Théologie, de l’écologie catholique, de l’anthropologie, de l’exégèse de l’Ecriture Sainte, de l’histoire, du dialogue entre les civilisations, du catholicisme au sein des ethnies minoritaires chinoises, des publications et de la presse catholique et de l’étude du dialogue entre religion et art.
Depuis 2008, l’Institut pékinois pour l’Etude de la Culture chrétienne organise ce Forum annuel au début du mois de décembre, caractérisé par une participation toujours plus nombreuse d’universitaires et de chercheurs renommés, y compris au niveau international, spécialisés dans l’étude du Christianisme. Au cours du débat, les participants ont présenté une série de propositions utiles en vue de la mission évangélisatrice au sein de la société chinoise. Tous les textes présentés dans le cadre du Forum sont publiés par la suite dans le Journal des Etudes catholique, volume édité périodiquement par l’Institut précité. (NZ) (Agence Fides 19/12/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network