AFRIQUE/RD CONGO - Restrictions sur les réseaux sociaux à l’approche de l’échéance du mandat du Président Kabila

vendredi, 16 décembre 2016 elections   evêques   moyens de communication  

Kinshasa (Agence Fides) – Alors que se poursuit la médiation des Evêques visant à trouver une solution à l’impasse politique dans laquelle se trouve la République démocratique du Congo (voir Fides 12/12/2016), les autorités de Kinshasa se préparent à affronter les manifestations annoncées par l’opposition liée à Étienne Tshisekedi au moment de l’échéance du second et dernier mandat du Président sortant, Joseph Kabila, à savoir le 19 décembre à minuit.
Ces jours derniers, avait été décidée la suspension du championnat de football afin d’éviter que les manifestations sportives ne soient transformées en protestations politiques. Maintenant, le gouvernement central a décrété le filtrage ou l’interdiction d’accès aux réseaux sociaux à compter du Dimanche 18 décembre. L’ordonnance impose aux opérateurs Internet locaux le blocage temporaire de tout échange d’images, de vidéo et de messages vocaux au travers d’applications telles que Facebook, Whatsapp, Twitter, Skype, Google+ etc..
Simultanément, les autorités de la province du Kasai oriental, fief électoral de l’opposition et lieu d’origine d’Étienne Tshisekedi, ont imposé l’interdiction aux radios et télévisions locales de transmette des programmes à caractère politique.
De son côté, Human Rights Watch (HRW) a lancé l’alarme en affirmant craindre que la RDC ne sombre dans une spirale de violence politique si J. Kabila ne devait pas quitter le pouvoir à l’échéance de son mandat. (L.M.) (Agence Fides 16/12/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network