AFRIQUE/REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE - Augmentation alarmante du nombre des violations des droits fondamentaux selon la MINUSCA

jeudi, 15 décembre 2016 onu   droits fondamentaux   violence  

Bangui (Agence Fides) – « Depuis août 2016, nous avons constaté une augmentation alarmante du nombre des violations des droits fondamentaux » affirme un communiqué de la Mission de l’ONU en République centrafricaine (MINUSCA) qui présente un rapport sur la situation des droits fondamentaux dans le pays. La majeure partie de ces crimes sont commis « par les différentes factions des anciens rebelles de la Seleka, des milices antibalakas et leurs affiliés, ainsi que par l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) et par les bergers Fulanis. Ces incidents ont provoqué la mort d’au moins 100 personnes ».
Cette donnée se réfère à la période prise en considération dans le cadre du rapport, qui va de juin 2015 à mars 2016. Le document dénonce le fait que « la situation sécuritaire et en matière de droits fondamentaux demeure l’une des plus fortes sources de préoccupation. La Division pour les droits fondamentaux a fait état de 1.301 cas de violences et d’abus des droits fondamentaux ayant causé au moins 2.473 victimes soit une augmentation de 70% par rapport à une étude précédente couvrant la période allant de septembre 2014 au 31 mai 2015 ».
Les violences « consistent principalement en des exécutions sommaires, des traitements cruels, inhumains ou dégradants, des violences sexuelles, des privations arbitraires de liberté, des destructions et vol de biens et des restrictions apportées à la liberté de mouvement ». Parmi les victimes se trouvent également 203 enfants.
La visite apostolique du Pape François, à la fin de novembre 2015, et l’élection pacifique du Président Faustin-Archange Touadéra, en mars dernier, avaient été porteurs d’une forte espérance de stabilisation, laquelle demeure encore précaire, surtout en dehors de la capitale, Bangui. (L.M.) (Agence Fides 15/12/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network