AFRIQUE/KENYA - Appel de la Conférence épiscopale en faveur de plus importants contrôles et d’une meilleure signalétique routière après l’accident de Naivasha

mercredi, 14 décembre 2016 evêques   politique  

Nairobi (Agence Fides) – « Soyez engagés à sauver des vies et n’abusez pas de votre rôle pour extorquer de l’argent » : tel est l’appel lancé par les Evêques du Kenya aux agents chargés de garantir la sécurité sur les routes après le tragique accident du 10 décembre, intervenu sur la route reliant Nairobi à Naivasha. Le chauffeur d’un camion citerne transportant du gaz inflammable a perdu le contrôle de son véhicule après qu’il soit passé à toute allure sur un casse-vitesse (dos-d’âne artificiel mis en certains endroits particuliers du tracé routier pour contraindre les véhicules à réduire leur vitesse), investissant une file de véhicules. Dans l’explosion et l’incendie de la citerne, une quarantaine de personnes ont trouvé la mort.
« La Conférence épiscopale du Kenya et toute l’Eglise catholique expriment leurs profondes condoléances et s’unissent à la douleur des familles des défunts » peut-on lire dans un communiqué parvenu à l’Agence Fides.
« Nous faisons appel aux différentes agences gouvernementales responsables du transport sur route et de la sécurité afin qu’elles mettent en place la signalétique routière adéquate. Nous demandons en outre à ce que soit repensé le positionnement des casse-vitesse sur les autoroutes du pays. Ces dos-d’âne sont toujours enlevés après un accident » soulignent les Evêques.
« Nous demandons aux conducteurs d’exercer une prudence supplémentaire durant la période des fêtes et nous en appelons aux agences responsables de la sécurité routière afin qu’elles renouvellent l’engagement à sauvegarder les vies humaines et à ne pas voir en cela une opportunité pour obtenir de l’argent facile au travers de la corruption et de l’extorsion ».
Selon l’autorité nationale des transports, 1.574 personnes sont mortes jusqu’ici cette année dans le cadre d’accidents de la route, soit 86 de plus qu’au cours de la même période de l’an dernier. (L.M.) (Agence Fides 14/12/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network