AFRIQUE/RD CONGO - Satisfaction du Rassemblement s’agissant de la médiation de la Conférence épiscopale

lundi, 12 décembre 2016 elections   evêques  

Kinshasa (Agence Fides) – Les négociations menées sous l’égide de la Conférence épiscopale du Congo (CENCO) « se passent bien » affirme l’Union des forces politiques et sociales pour le changement, mieux connue sous le nom de Rassemblement, la coalition de partis d’opposition de République démocratique du Congo (RDC) n’ayant pas adhéré à l’accord signé avec la majorité présidentielle le 18 octobre dernier (voir Fides 18/10/2016) mais engagée dans les négociations menées sous l’égide des Evêques visant à trouver une porte de sortie à la crise institutionnelle après que les élections présidentielles initialement prévues d’ici la fin de cette année se soient révélées impossibles à organiser.
Dans un communiqué envoyé à l’Agence Fides, Le Rassemblement affirme exiger que le Premier Ministre de transition « soit désigné par notre regroupement politique et qu’il puisse, le cas échéant, être démis (de ses fonctions NDT) par nous ».
Le communiqué précise que les travaux du Conseil des Sages qui, sous l’égide des Evêques, élabore actuellement le parcours destiné à faire sortir la RDC de la crise, se concluront le 15 décembre. On se souviendra que le 19 de ce même mois, le second mandat du Président Joseph Kabila, arrive à échéance sachant qu’il ne pourra pas se représenter aux élections pour en briguer un troisième. Le responsable du Rassemblement, Etienne Tshisekedi, « s’adressera à la nation quelques jours avant le 19 décembre et fait appel à la population afin qu’elle demeure vigilante ». (L.M.) (Agence Fides 12/12/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network