AFRIQUE/EGYPTE - Commentaire du Patriarcat copte orthodoxe concernant l’appel à accorder la communion aux femmes durant leurs menstruations

vendredi, 9 décembre 2016

wikipedia

Le Caire (Agence Fides) – Le Patriarche copte orthodoxe, Tawadros II, a refusé de qualifier d’hérétiques les positions de ceux qui, à l’intérieur de son Eglise, affirment qu’il est licite de permettre l’accès à la communion sacramentelle aux femmes au cours des jours de leur cycle menstruel. Selon ce qu’indique le site Internet Coptes Unis, le Patriarche copte orthodoxe a ajouté que certaines coutumes liées à l’éducation spirituelle changent avec le temps et que personne ne peut qualifier d’hérétiques de tels changements sur le plan de la praxis sans qu’auparavant d’éventuels points controversés n’aient fait l’objet d’une prise de position du Synode.
Les controverses en la matière ont débuté après que l’Evêque copte orthodoxe de Samalut, Pfnotios, ait publié un livre intitulé Femmes dans le Christianisme, dans lequel il affirme que les femmes peuvent recevoir la communion sacramentelle y compris au cours des jours de leur cycle menstruel (voir Fides 01/12/2016). Le volume a été pris pour cible par de violentes attaques de la part de secteurs de l’Eglise copte orthodoxe, ayant accusé l’Evêque d’hérésie et demandé à ce qu’il fasse l’objet de mesures canoniques. Le Secrétariat du Saint Synode de l’Eglise copte orthodoxe était intervenu sur ce thème au travers d’un communiqué en date du 30 novembre, soulignant que d’éventuels avis donnés y compris par des ecclésiastiques sur des problématiques semblables au travers de livres ou d’articles devaient être considérés comme des contributions à l’approfondissement et à la discussion et ne pouvaient être présentés comme expression officielle de l’Eglise et de son Saint Synode. (GV) (Agence Fides 09/12/2016)
.


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network