VATICAN - Messe du Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples en la fête du Patron des Missions, Saint François Xavier

lundi, 5 décembre 2016 filoni   animation missionnaire  

MAGIS

Rome (Agence Fides) – « Saint François Xavier est à l’origine de ce missionnariat moderne qui s’ouvrait aux nouveaux mondes et s’affirmait au cours des XV° et XVI° siècles » a mis en évidence le Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, S.Em. le Cardinal Fernando Filoni, au cours de la Messe qu’il a célébré au soir du 3 décembre en l’église romaine du Jésus, à l’occasion de la fête du Saint Patron des Missions.
En 1506, lorsque naquit Saint François Xavier, quatorze ans s’étaient écoulés depuis la découverte de l’Amérique et huit depuis l’ouverture de la route vers les Indes orientales. « On était alors au début de ce siècle qui aurait conduit le Siège apostolique à s’occuper de l’Evangélisation à l’ouest, à l’est et au sud de l’Europe » a rappelé le Cardinal, même si, par la suite, il faudra attendre 1599, soit quelques décennies après sa mort, pour voir créée la structure ayant précédé la Congrégation de Propaganda Fide. « Ses lettres, ses rapports et ses actions avaient eu tant d’importance en Europe qu’ils obligèrent les Papes de l’époque à manifester toute l’attention possible non seulement pour financer les voyages apostoliques des missionnaires mais aussi pour prendre l’initiative des missions ».
« Saint François Xavier peut effectivement être considéré comme l’homme qui fut totalement pris par la grâce de l’Esprit Saint en vue d’une mission » a déclaré le Cardinal Filoni, mais « aujourd’hui aussi, la mission d’évangéliser est toujours urgente face à nous ». En suivant les traces de Saint Paul et de Saint François Xavier, une immense foule de missionnaires s’est succédée en ces siècles pour porter l’Evangile sur tous les continents et, aujourd’hui encore, « le défi missionnaire nous pousse à accueillir, avec une adhésion intime, l’invitation du Pape François, à être une Eglise en sortie, une communauté missionnaire qui prend toujours l’initiative afin d’atteindre tous les peuples », un défi qui est lancé à tous les baptisés, une mission confiée par le Seigneur ressuscité à toute Son Eglise.
Le Préfet du Dicastère missionnaire a ensuite rapproché Saint François Xavier, « le grand et extraordinaire voyageur missionnaire », Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face, « la grande mystique cloîtrée toujours projetée spirituellement dans l’annonce de l’Evangile », et la Vénérable Pauline Jaricot, la jeune laïque fondatrice de l’Œuvre de la Propagation de la Foi qui, au travers de la Chaîne du Rosaire et de la collecte des offrandes parmi les ouvrières des usines dans lesquelles elle travaillait, faisait de ces jeunes femmes des participantes de l’œuvre missionnaire. « Trois personnalités différentes et si profondément éprises du missionnariat – a-t-il mis en évidence – zélées dans le soutien spirituel et matériel, mues par le désir de faire porter, connaître et aimer Jésus Christ à tous les hommes et à toutes les femmes ; trois personnalités chez lesquelles nous trouvons en quelque sorte la synthèse de tout le Peuple de Dieu s’élançant pour annoncer l’Evangile ».
Dans la partie conclusive de son homélie, le Cardinal Filoni a encore mis en relief le fait que « le caractère missionnaire de l’Eglise porte en soi la joie de l’annonce de l’Evangile, qui n’est pas un beau livre de philosophie ou de récits édifiants mais constitue la rencontre avec le Christ, le missionnariat consistant à porter, à aider à rencontrer le Christ Seigneur ». (SL) (Agence Fides 05/12/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network