ASIE/HONG KONG - Lettre pastorale de l'Evêque de Hong Kong pour l'Avent

mercredi, 30 novembre 2016 année de la miséricorde   famille   eglises locales  

Sito diocesi HK

Hong Kong (Agence Fides) – « Ensemble, faisons en sorte que la famille et le mariage chrétiens soient le point de départ de l’exercice d’une charité active », exhorte S.Em. le Cardinal John Tong Hon, Evêque de Hong Kong, dans sa Lettre pastorale pour l’Avent 2016 signée le 20 novembre dernier, en la Solennité du Christ Roi de l’Univers.
Le Cardinal invite à accorder plus de temps, plus d’amour, plus de miséricorde et plus de pardon à la famille, en promouvant la prière et l’éducation des enfants pour affronter les défis sociaux actuels tels que les différences entres riches et pauvres, les conflits et les contradictions, le poids de la vie elle-même afin que tous puissent jouir de la vie de famille où grandir mentalement, spirituellement et physiquement. « Ainsi, nous serons dignes de l’arrivée du Sauveur ! » rappelle l’Evêque de Hong Kong.
Dans sa Lettre, reçue par l’Agence Fides, le Cardinal retrace l’Année Sainte de la Miséricorde à peine achevée, faisant le point sur les célébrations et les nombreuses initiatives prises à Hong Kong. Une grande partie de la Pastorale diocésaine a été dédiée surtout à la famille, au mariage chrétien, à la défense de la vie, à la vie dans le sein maternel etc.
« Au cours de ces vingt dernières années – écrit le Cardinal – les fidèles de notre Diocèse se sont rendus compte de l’importance de la vie familiale. Moi-même ai partagé notre pastorale matrimoniale et familiale à l’occasion du Synode spécial des Evêques ». Ont été créés différents groupes, chacun avec un type spécifique de pastorale : pour les jeunes, pour les fiancés, pour les familles, « en mobilisant les couples de fidèles disposant d’une solide expérience de vie matrimoniale ». Après la célébration du Synode sur la famille, a été accordée une attention particulière au sein de la Pastorale diocésaine aux divorcés, en les accompagnant avec miséricorde dans leur chemin de foi.
L’Evêque de Hong Kong souligne à plusieurs reprises dans sa Lettre que « la famille et le mariage constituent le fondement de la société » et que la foi aide la famille à affronter les défis, alors que « l’approfondissement de la foi fortifie le lien entre famille et mariage ». (NZ) (Agence Fides 30/11/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network