AMERIQUE/VENEZUELA - Encore aucune réponse d'apportée à Caritas Venezuela à propos des médicaments bloqués à la douane

mardi, 29 novembre 2016 zones de crise   politique   pauvreté  

Caracas (Agence Fides) – Aucune nouvelle n'est encore parvenue à la Caritas Venezuela de la part des autorités vénézuéliennes concernant les médicaments envoyés depuis l'étranger pour pourvoir à l'assistance des cas urgents au sein de la population locale et actuellement bloqués à la douane. La Directrice de la Caritas Venezuela, Yaneth Marquez, a déclaré à Union Radio, qu'en août, un chargement de médicaments provenant du Chili était arrivé pour répondre aux énormes besoins de la population. "Nous nous sommes rendus au système de réglementation douanière et de taxe de frontière, le SENIAT, pour demander de nous conseiller pour avoir les autorisations appropriées. Avant que n'arrive le chargement, l'ensemble des procédures avait été effectué auprès du Ministère de la Santé, en envoyant par ailleurs des lettres au Bureau de l'Economie et au Vice-président de la République en avertissant de l'arrivée imminente du chargement en question, des caractéristiques des médicaments et les caractéristiques des conteneurs eux-mêmes pour accélérer les permis dans le cadre des procédures".
Yaneth Marquez a ajouté que le Ministère de la Santé avait promis à la Caritas qu'elle aurait obtenu les autorisations mais la réponse en question n'est jamais arrivée. "L'Eglise est très préoccupée parce que la situation empire et que la demande se multiplie alors que les procédures du SENIAT deviennent actuellement toujours plus compliquées, sachant que nous avons besoin d'une autorisation" a-t-elle ajouté.
Entre temps, Feliciano Reyna, Président de l'Association Action solidarité, une ONG qui travaille dans le pays depuis 1995, estime que si le gouvernement ne reconnaît pas la gravité de la crise, il sera très difficile que les aides internationales arrivent là où elles sont nécessaires. "Nous savons que la Caritas devient le principal allié à qui penser pour aider le Venezuela" a-t-il conclu. (CE) (Agence Fides 29/11/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network